Une chance contre la haine

Il faut donner à ceux qui vivent la haine une chance de s’en débarrasser, les écouter vider leur sac, montrer la porte de sortie, et s’ils ne prennent pas le chemin de s’en sortir, il faut les laisser là où ils sont. Les pousser à autre chose ne serait pas les aider, car ce ne serait pas un acte sincère et délibéré de leur part, et ils y retomberaient, en vous entraînant à leur suite. Il faut leur montrer la lumière de l’amour, et les attendre sur le pas de la porte, mais ne pas entrer dans leur chambre noire ou dans leur puits.

Marie

Table des messanges