Si vous étiez vous-15 octobre 2008

Voici, de la part de P, un envoi d'une chanson de Zazie. P m'écrit :

Je te joins les paroles d'une chanson datant de 2001, de Zazie qui s'intitule Si j'étais moi.

Cette chanson m'a toujours fait méditer.

-----

Si j'étais moi,

Ni la montagne à gravir

Au bord du vide, la neige à venir

Ne me feraient peur

Si j'étais moi

Ni les pages à écrire

Ni de trouver les mots pour le dire

Ne me feraient peur

Mais je me lâche la main

Je m'éloigne de moi

Je me retrouve au matin

Sur la mauvaise voie

Quand on se perd en chemin

Comment venir à bout

De ces efforts inhumains

Qui nous mènent à nous

Si j'étais moi

Ni la femme que je suis

Ni même l'homme qui dort dans mon lit

Ne me feraient peur

Si j'étais moi

Ni les démons que je cache

Les idées noires, les flammes que je crache

Ne me feraient peur

Mais je me lâche la main

Je m'éloigne de moi

Je me retrouve au matin

Sur la mauvaise voie

Quand on se perd en chemin

Comment venir à bout

De ces efforts inhumains

Qui nous mènent à nous

Si j'étais moi

Tout ce que j'ai sur le cœur

Ce que je fais de pire et de meilleur

Ne me feraient peur

Si j'étais moi

Ce que je fais de pire et de meilleur

Ferait mon bonheur

-----

Ceci est une prière. Une prière pour soi. Un écho à vos propres désirs et souhaits profonds. C'est assurément une très belle prière, et l'on comprend qu'à l'évidence, l'auteur se prie lui-même, fait appel à la bonne part de lui-même, à sa part de Dieu. Avant un Dieu extérieur, avant les anges, avant tout, c'est l'auteur de cette prière qui peut l'exaucer. Il lui manque juste un tout petit peu de foi pour croire en lui, suffisamment pour obtenir ce qu'il se demande. C'est une belle prière que vous pouvez aussi faire et enfin exaucer. Si vous étiez vous, personne ne pourrait vous dire comment, où, quand et qui vous devriez être.

Marie

Table des messanges