Se donner et se recevoir-9 septembre 2011

Une des plus grandes joies qui soient est, non pas seulement de recevoir, mais de donner. De se donner. C’est une joie immense, sans pareille, quand on le fait, et qu’on est reçu comme on en rêvait par celui à qui on se destine.

Quand vous avez expérimenté ce don-là, précisément, ce don entier de vous, et le fait qu’on accepte votre don, et qu’on s’en régale, alors, vous pouvez, mais seulement ensuite, comprendre pleinement l’autre grande joie qu’il y a à recevoir. Recevoir, en tout votre être, quelqu’un qui se donne vraiment à vous.

Tant que vous n’avez vécu ni l’un ni l’autre, vous ne faites que prêter au lieu de donner, et réclamer au lieu de recevoir.

Essayez de vous donner. De vous donner vraiment. Même si l’on ne voit pas la valeur de votre geste, elle vous donnera le souffle qu’il faut pour grandir, moralement, spirituellement, à vos propres yeux. Acquérir, donc, la confiance en vous qui vous fait tant défaut.

Vous vous donnez à quelqu’un ou à une idée belle ? Et, en échange, on ne vous donne rien ? Mais si ! Regardez bien. Ce n’est pas forcément celui à qui vous donnez qui vous redonne. Mais il y aura toujours quelqu’un pour vous rendre la pareille, augmentée de sa part d’amour à lui. Ce qui montre bien que vous êtes dans un ensemble, vous n’êtes pas, comme on essaie de vous le faire croire en vous enfermant dans des ordinateurs et des jeux vidéo, une entité avare d’elle-même. Vous êtes unique, oui, mais vous êtes dans un ensemble, qui fonctionne comme les vases communicants. Débordez d’amour, et vous en inonderez ceux qui en en besoin, qui l’attendent si ardemment. Et vous recevrez le leur, quand ils déborderont à leur tour. Et cela viendra de partout, pas seulement de celui qui sera en face de vous.

Quand vous vous donnez, vous vous offrez aussi à vous-même. Comme être POUVANT. C'est-à-dire comme âme de pouvoir. Vous initiez, par ce geste sans concession, le mouvement perpétuel de votre Envie d’être, face à autrui, et face à vous.

Parce que vous pouvez vous donner, vous pouvez vous recevoir.

Marie

Table des messanges