Schizophrénie et EBA-9 mars 2009

J'ai lu l'autre jour le message de Marie relatant la possibilité d'un corps d'être le véhicule de plusieurs âmes à la fois. A l'inverse, une âme peut avoir plusieurs corps pour les esprits très avancés en la matière.

Dans le premier cas relaté par Marie (plusieurs âmes dans un même corps), j'ai aussitôt pensé à la schizophrénie et je me suis interrogé sur la question :

1- mais alors ? Cette pathologie psychiatrique que nous avons définie en médecine serait-elle en fait ce que Marie décrit comme plusieurs âmes dans un même corps ?

2- les « schizophrènes » sont-ils en fait plusieurs âmes dans un même corps ou sont-ils tout simplement un bug du cerveau et du comportement ?

3- les schizophrènes ont des traitements lourds et sont souvent très violents avec des pulsions dangereuses. Peut-on considérer que les EBA s'incarnent de cette manière ?

Angélique

-----

Dans le premier cas, il ne s'agit pas de la pathologie dont tu parles. Car lorsqu'il y a plusieurs esprits dans un même corps, ils y sont à tour de rôle, et jamais ensemble, ou alors, pas au point de tourmenter la personne incarnée, même si c'est plutôt l'entourage que cela intrigue, car les personnes qui ont plusieurs esprits dans le même corps font des étincelles, comme Mozart, et on les remarque. Il y a eu sept âmes différentes dans Mozart.

Mais il n'était pas schizophrène du tout ! Et lui-même ne se rendait pas compte de ce qui se passait lorsqu'il changeait d'âme. Il pensait simplement que sa musique était la plus belle et parfaite possible, ce qui était vrai, parce qu'il la recevait sous la dictée, sans pourtant le savoir formellement, mais ceux qui lisaient ses partitions ou qui le voyaient jouer d'une façon souvent miraculeuse s'en rendaient compte. Sans pour cela accepter que cela soit un miracle. Ce qui est bien dommage.

La schizophrénie est une maladie qui n'est pas un bug du cerveau, mais qui relève d'une personne incarnée laissant un ou plusieurs EBA s'installer en lui, faire comme chez eux. Et s'approprier la maison, carrément.

C'est pourquoi nombre d'entre ces incarnés ont effectivement des comportements très violents.

Il existe deux sortes d'EBA : les natifs et les acquis.

A part Satan, les EBA natifs ne peuvent s'incarner directement dans un corps, comme vous, mais ils peuvent « squatter ». De ce point de vue, on peut dire qu'ils font une sorte d'incarnation, puisqu'ils vous volent une partie de la vôtre, ils agissent comme des parasites.

Les EBA acquis sont des incarnés comme tous les êtres, mais ils sont dominés par les EBA natifs, et si leur âme s'élève, comme tout le monde, elle ne le fait que très peu, de vie en vie, car la matière, la douleur, la haine, retiennent leur esprit en bas.

Les EBA acquis sont donc des incarnés, par définition, ou des personnes qui l'ont été mais qui sont maintenant dans l'autre monde, et qui ne savent pas ou ne veulent pas savoir qu'il y a un ciel et des anges. C'est de ceux-là que je parlais quand je disais sur le site qu'il ne fallait pas devenir des EBA.

Il faut faire la distinction entre l'âme et l'esprit : l'âme, c'est le J’aime, c’est l'Amour en vous, et c'est votre identité profonde. Votre part de Dieu. Votre âme est dans un esprit, qui est utile à l'âme pour communiquer son amour, mais que les EBA peuvent pervertir, corrompre, et le corps est le véhicule et un peu l'armure de l'esprit.

Si l'âme est légère, l'esprit ne l'est malheureusement pas toujours.

Il y a deux sortes d'influences hors de vous, les EBA et les Anges.

Ce que vous donnent les anges, c'est toujours de l'amour, de la paix, de la lumière, de la joie, de l'espoir, de la compassion, jamais rien de négatif. C'est pourquoi, assaillis que vous êtes de sentiments négatifs, il est facile de voir d'où cela vient, quand vous ressentez des choses qui ne vous mettent pas en position sereine, ou qui vous mettent dans le doute sans apporter de réponse. Un ange peut laisser une case vide dans les réponses que vous attendez, car c'est alors à vous de répondre. Mais un ange ne vous laisse pas vous placer dans une position de vous sentir mal sans vous expliquer pourquoi, sans vous donner des clés. Un doute, un soupçon sur quelque chose ou quelqu'un, sans argument, sans explication, c'est un EBA.

Parfois, vous ressentirez un décalage vis-à-vis d'une personne, ce n'est pas un ange qui vous le donne, c'est votre esprit ou votre âme qui ne se sent pas en phase avec cette personne ou avec plusieurs personnes.

Mais ce mal-être ne vous fera pas bondir, ce sera seulement un sentiment qui ressemble à celui que vous avez, assez neutre, lorsque vous voyez que vous avez fait fausse route, et que vous regardez une carte routière pour trouver votre chemin. Un sentiment négatif, c'est autre chose, c'est ce qui vous fait juger autrui, alors que vous ne le pouvez pas ! Et cela vous fait vous sentir mal, sur la défensive, sur la jalousie, que sais-je encore...

Pour repousser un EBA, il n'y a que deux possibilités :

l'Amour, comme Michel l'a expliqué avec l'épée, ou l'abandon.

Que veut dire l'abandon, et comment se passe-t-il ?

Si vous parvenez à reconnaître un EBA à ce sentiment négatif qu'il vous transmet comme un virus, pointez cela du doigt, comme pour dire « vu ». Puis, ignorez-le. Dites-lui, « tu n'existes pas », et dites-vous qu'il n'existe pas, agissez selon cette proposition en tous points. L'EBA se lassera vite, car ce qu'il cherche, c'est l'écho à sa peine, sa douleur, sa haine, et si vous ne le lui donnez pas, il n'a aucun intérêt à continuer à ne pas exister.

Lorsque les EBA sont déjà dans la place, c'est plus difficile, car c'est la personne qui les laisse squatter, qui doit les éloigner. L'exorcisme ne fait que renforcer les squatters, quoiqu'on en pense.

Et lorsque les EBA sont en place, ils s'enferrent, s'agrippent, et donnent à leur hôte tout une panoplie de certitudes, qui passent par les plus grands doutes de la victime, en leur donnant des réponses que la victime acquiert comme vraies.

Pour guérir de cela, il faut beaucoup d'amour, et parvenir à remettre en question tout cela, qui repose sur les religions, les rites, sataniques ou non, et avant de s'attaquer à la victime elle-même, il faut s'attaquer à son entourage, lorsque c'est possible, pour qu'il revienne de son erreur, et agisse lui-même, car c'est le plus souvent l'entourage proche qui est à la source des erreurs inculquées, permettant l'entrée de l'EBA.

La victime n'entendra que ce qui lui est très proche, car elle est enfermée par l'EBA dans un cercle de plus en plus restreint.

En tant que médium extérieur, vous avez peu de chance de vous faire entendre, car il y aura rébellion de l'EBA, et par conséquent, de la victime.

Une autre solution est d'agir médiumniquement à distance, et en groupe, sans nécessairement que la victime le sache, et ce, juste pour lancer en elle l'envie d'être maîtresse chez elle, dans son esprit. Mais c'est une chose qu'il ne faut absolument pas faire pour l'instant, car vous vous approcheriez de l'exorcisme, et vous n'avez pas encore monté assez de marches sur l'escalier pour affronter cela sans faire d'exorcisme.

Pour tout dire, il faudrait, dans l'idéal, et dans l'état actuel des choses ne plus être incarné pour faire cela, ou s'appeler Jésus, être incarné, et être déjà dans le stade de la conscience de savoir faire des miracles.

Le schizophrène n'a pas souvent conscience de ce qu'il vit, on appelle cela pour lui une maladie, ce qui ne fait que renforcer le cercle que l'EBA rétrécit, quitte à l'étrangler à la fin, ou à le pousser à la violence.

Ce qu'il faut aussi, donc, c'est, lorsqu’il commence à ouvrir la porte, lui parler, lui dire qu'il n'est pas malade, mais seulement qu'il subit des influences qui le dépassent, et que de la même façon qu'il ne laisserait pas entrer n'importe qui chez lui, il faut qu'il redevienne le maître de sa maison-esprit. En cela, vous lui donnerez un moyen d'agir lui-même, petit à petit, de plus en plus efficacement. Privilégiez toujours le moyen qui vous permettra d'aider la personne à avoir envie de sortir de son problème elle-même. Sinon, dès que vous ne serez plus là, elle retombera. C'est aussi pourquoi, nous, les anges, nous ne vous mâchons pas toujours le travail, et nous vous disons sans cesse : ne soyez pas dans l'attente, mais dans le « faire ».

Marie

-----

Angélique demande :

Si tel est le cas, cela voudrait dire que des gens avancés spirituellement ici-bas pourraient guérir tous les gens dans cette situation et vider un peu les hôpitaux psychiatriques ?

-----

La réponse est bien évidemment oui. Mais pour cela, il vous faut faire le chemin pas à pas, et apprendre d'abord à ne pas accepter en vous l'influence des EBA.

Marie

Table des messanges