Pour entendre ton ange, il faut que tu fasses la différence entre ce qui te vient
de la droite ou de la gauche.

Je donne souvent cet exemple de l'orchestre. Si tu écoutes un orchestre,
et si tu as envie de séparer le piano du reste, tu peux le faire, alors qu'aucune machine,
aucun appareil ne peut faire ça.
Tu peux ensuite écouter encore une fois le même passage, mais cette fois,
ne t'occuper que du violoncelle.

L’intuition, (la médiumnité, c'est l'intuition, et tout le monde en a donc
tout le monde est medium, mais on le travaille ou on ne le travaille pas)
c'est la première idée qui vient alors même qu'on n'a pas encore réfléchi.
C’est donc une pensée qui vient d'ailleurs, de l'ange, qui, lui, posté comme sur
une colline au dessus de notre chemin, voit ou nous allons et ce qui nous attend si
nous continuons sur telle ou telle voie. L’ange sait donc des choses que nous
ne savons pas, non seulement de par sa position, mais parce qu'il est dans
l'autre monde, et que dans l'autre monde, on a accès a la connaissance globale.
Travailler son intuition, c'est affiner son ressenti pour faire la différence
entre ce que nous pensons, nous, et ce qui vient d'ailleurs.
Et c'est le même genre de processus que nous utilisons quand nous écoutons seulement
le piano ou seulement le violoncelle.

Une fois qu'on y arrive, parce qu'on sait comment ça marche, le dialogue
peut commencer, et devient très facile, pour peu qu’on sache s’empêcher
de poser des barrières, en se disant qu’on n’y arrivera pas.

Ensuite, le dialogue est troublé par les EBA (esprits de basse ascension),
que les anges laissent passer pour que
nous les reconnaissions et que nous leur refusions l'entrée dans notre esprit.

Comme les EBA agissent énormément dans la vie de tout le monde, à chaque instant,
par des suggestions qui vont à l’encontre de ce qui est bien, il est bon que
les anges te donnent les moyens de ne pas te tromper. C’est un apprentissage
qui demande du temps, de l’investissement, mais grâce auquel on peut entrer
en relation directe et approfondie avec son ange, et avec d’autres anges.

Une des premières choses que ton ange te dira, c’est « apprends à écouter
ton âme (ton J’aime), car ton âme, c’est ta part de Dieu, et elle peut tout
pour toi. Quand tu pries dieu à l’église, en réalité, c’est d’abord
ton âme que tu pries, sans t’en rendre compte. Et ce n’est pas si tu crois
en elle que ça marchera, c’est si tu SAIS en elle.

Pense à tous ces gens qui vont prier à l’église et qui commencent par se
dire que Dieu a tout de même des
choses plus importantes à faire que de t’écouter.
Alors que Dieu est en toi, et s’il n’a pas le temps de s’occuper de toi, alors,
qu’est-ce que c’est que cette histoire, ça ne tient pas debout ! Il ne faut pas
prier en se disant que ça se sert à rien d’emblée, parce qu’alors, ça ne sert à rien,
réellement. Et il ne faut surtout pas prier en récitant des prières, qui fatiguent
et font partir les anges, parce que c’est vraiment serinant d’entendre toujours
ces choses identiques, alors qu’on pourrait établir efficacement le dialogue.
Il faut parler à l’ange, parler à son âme, qui est soi, avec amour, et sans carcan,
sans éléments structurels étrangers à la pensée qu’on à, et qui la déforment.

Pour parler aux anges, chose qu’on a toujours tenté de faire selon un protocole
visant à nous empêcher d’y parvenir pour tenter d’en réserver la possibilité
à une élite, il faut sortir tout à fait du protocole.
Il faut aller vers ce qui est simple et le plus direct du monde. Alors, on y arrive !

Et ce qui sera un peu difficile à vivre, momentanément, c’est qu’une fois que tu
auras établi une relation avec ton ange, tu changeras d’ange gardien. Pourquoi ?
Parce que chaque personne est sur un escalier immense, qui mène au ciel, tout
en haut du ciel.

Chaque personne a son escalier à elle. Ton ange gardien est une personne
que tu as choisie avant de naitre, et qui t’a choisi toi. Sa mission est de te
montrer la voie, et non pas de te guider pas à pas, ou de te dire tout ce que tu
dois faire, sinon, de quoi serais tu fier, une fois que tu serais monté
uniquement grâce à lui ?

Le rôle de l’ange gardien, c’est de se tenir sur l’escalier, en faisant de
la lumière pour que tu le repères.
Comme s’il tenait un flambeau dans le noir. Il se trouve plus haut que toi,
à la marche que tu as visée,
quand tu as fait le plan de ta vie, avant de naitre. On vise toujours une marche
plus haute que celle ou l’on est, avant de s’incarner, car toute vie sert à s’élever,
et personne ne peut descendre. Mais ce qui est affreux, pour une âme, c’est de se
rendre compte, après une vie entière, qu’elle a stagné, qu’elle est restée sur la marche
où elle était. Double tristesse, puisque l’ange gardien aussi aura échoué dans la mission décidée
en commun entre lui et toi.

L’ange gardien, c’est une personne comme toi, qui s’est incarnée, mais qui a décidé
de rester, le temps que tu parviennes à le rejoindre sur la marche de l’escalier.
C’est une mission en tandem pour rejoindre l’Amour absolu, qui est au sommet de l’escalier.
Car Dieu est en expansion perpétuelle et exponentielle, et chercher de toutes ses forces
à participer à cette croissance inouïe, c’est participer à la grande œuvre de Dieu.
Quel autre désir d’importance Dieu aurait-il, que de faire grandir l’amour à l’infini ?

Et donc, si tu dialogues avec ton ange, c’est que tu t’es rapproché de lui,
et si ce dialogue devient très puissant, très lumineux, parfait, comme un dialogue entre des gens qui s’aiment bien, c’est que tu es arrivé sur la marche que vous vous avez
désignée ensemble avant que tu naisses. Tu as donc atteint au moins une partie de ta mission,
de celle que tu t’es donnée avant de venir ici.
Mais si Dieu est en perpétuelles croissance, toi aussi. Donc, tu ne vas pas en rester là.
Tu vas dépasser tes objectifs. Et pour ça, il va falloir viser une marche encore plus haute.

Ton ange gardien, lui, restera là où il est, sa mission principale étant accomplie,
(double réjouissance, car ta joie sera aussi la sienne) et il prendra une autre mission
auprès d’une autre personne, ou il s’incarnera à son tour. Cela dit, un autre ange gardien
va choisir ton âme, et tu vas le choisir aussi, consciemment ou non, et cet autre ange
sera sur la marche qui est ton nouvel objectif.

Tu retrouveras ton premier ange au ciel ou sur la terre.
Et s’il reste au ciel, tu peux toujours parler
avec lui. Mais l’important à partir de ce moment sera de rejoindre ton nouvel ange.
Cette fois, établir un dialogue avec le nouvel ange ne signifiera pas nécessairement
que tu seras sur la marche à atteindre, mais le fait de l’entendre, lui, et de lui parler,
te montrera que l’ange peut faire descendre ses paroles jusqu’à toi, comme sur la terre
on peut parler à distance avec des moyens techniques.
Et il t’apprendra à élargir ta réception, à parler à distance, toi aussi, avec des anges
qui sont « loin », afin de profiter de leurs lumière. Voila comment ça se passe.

Marie

Table des messanges