27 septembre 2009-Message d'Allan Kardec (pour les personnes ne connaissant pas Allan Kardec, merci de chercher son nom sur le net. C'est une personne très connue dans le milieu spirituel, pour avoir étudié scientifiquement la médiumnité)

Dans mes écrits se trouve un propos qui était juste à l'époque, mais qui aujourd'hui est à reconsidérer. J'ai parlé des messages spirites, j'ai donné un angle d'approche pour que vous les entendiez et les retranscriviez. Et j'ai ajouté de nombreux exemples de retranscriptions de ces messages, signés des entités qui les donnent.

J'ai ensuite fait un aparté, disant que les messages de Jésus étaient à prendre avec beaucoup de circonspection, car rares étaient ceux qui étaient parvenus à des médiums en apportant, non des certitudes sur leur véracité, mais de très bonnes raisons de penser qu'ils émanaient bien de Jésus.

C'est de ce point que je veux parler aujourd'hui.

Je disais aussi que les faux messages de « Jésus » étaient légion.

Ce dernier point est toujours potentiellement vrai, et le deviendra de plus en plus.

Pourtant, Marie vous a dit que son Fils était revenu parmi vous.

Il est donc facilement envisageable que des messages de lui, ou de personnes s'exprimant pour et avec lui, émergent aujourd'hui.

Sur ce site, vous trouverez plusieurs messages de Jésus, qui sont véridiques, et vous en trouverez d'autres à l'avenir, plus nombreux encore. Beaucoup se demandent comment c'est possible. Comment Jésus s'abaisserait-il, perdrait-il son temps à s'adresser à vous sur Internet ?

Il ne tient qu'à vous que son temps ne soit pas perdu.

Aujourd'hui, tant de temps après, vous êtes beaucoup qui pensez encore à lui, vous le citez si souvent. Comment ne s'en sentirait-il pas touché ? Même si vos pensées sont souvent téléguidées, formatées, détournées de ce qu'il est venu faire la première fois. Si vous aviez été lui, et si vous entendiez cela depuis des siècles, si vous voyiez vos propos déformés, « rentabilisés », et si vous aimiez les êtres qui sont la création de son Père, n'auriez-vous pas la ferme intention, le jour venu, de revenir, pour dire que vous n'êtes pas insensible à tout cet amour, et pour remettre en place ce qui doit l'être ?

Dès ce moment, pourquoi, en revenant sur terre, ne multiplieriez-vous pas les messages spirituels, sachant d'emblée que pour vous contrecarrer, les EBA vont utiliser des médiums comme relais pour dire tout et n'importe quoi à la place de Jésus ?

Si vous adressez une prière au ciel, et si vous ne croyez pas que vous puissiez être entendu, pourquoi faites-vous une prière ? Et si vous pensez que vous avez un but, au-delà d'une simple espérance, et que ce but est de poser votre petit cœur sur l'énorme édifice du Grand Cœur, et de vous faire entendre, à qui pensez-vous que vous vous adressez ?

Chaque message reçu par un ange peut être entendu de l'âme de Jésus.

Vous avez donc ici, et vous aurez ici, des messages de Jésus.

Quand viendra le temps où vous le reconnaîtrez, dans son incarnation présente, quand il sera pleinement ce qu'il doit devenir, alors, vous pourrez croire enfin à vos prières, et dire, je crois ce que je vois. Sans pour autant être des saints Thomas. Parce que vous le verrez, tout simplement. Et parce que vous verrez, dans son miroir, votre propre lumière, qui est aussi importante que la sienne.

Encore faut-il que vous ayez envie de voir, que vous sachiez que vous pouvez voir, et que vous viviez cela dans son entier. Donc, ce n'est pas tant à Jésus de se dépêcher d'être prêt, car il ne l'est pas encore, mais c'est à vous de vous dépêcher d'abord d'être prêt, ce qui veut dire la remise en question de tant de choses !

Je sais comme c'est difficile, et je suis passé par là, par de graves erreurs d'appréciation, même si j'avais pourtant accompli un chemin de vie qui semblait mener tout droit aux anges.

Prenez courage et cessez de lutter contre le jugement et surtout la peur de savoir. D'entendre. De recevoir. Alors, vous pourrez commencer à donner vraiment.

Allan Kardec

Table des messanges