Le yoyo spirituel

Il faut donner un éclairage sur la façon dont les choses se passent sur l’escalier spirituel. Celui sur lequel vous évoluez au cours de votre vie. Je vous ai expliqué qu’une vie ne peut servir qu’à une élévation spirituelle. Que le minimum pour cela était de monter une marche de votre escalier. Que quand vous montez, votre ange gardien monte aussi et que c’est le but final de votre association. Je vous ai dit que vous ne pouviez pas descendre les marches de votre escalier, que toute marche montée est définitivement acquise. Et que quand on stagne, c’est la pire chose qui soit pour un J’aime, puisque son incarnation, et toutes les difficultés qui seront allées avec, n’auront strictement servi à rien. C’est un véritable désarroi durable pour un J’aime de voir qu'il na pas servi l’œuvre de l’Amour. Et qu’il va falloir tout recommencer.

Maintenant, il faut que j’ajoute une information importante. Ce que je viens de dire, avoir acquis les marches montées, est valable quand vous êtes au ciel. Une fois que la vie est finie. En attendant, vous pouvez très facilement faire le yoyo sur la portion d’escalier qui se situe entre votre marche de départ (votre point zéro) et celles qui sont au dessus. Vous pouvez dépasser votre objectif, vous pouvez redescendre à votre point zéro, monter et descendre indéfiniment, tant que votre incarnation est en cours. Vous pouvez même momentanément descendre en-dessous de votre point zéro, et même atteindre les bas-fonds !

Ce qui est acquis ne l’est vraiment que quand vous avez terminé cette vie que vous vivez. De même, l’ascension, en parallèle, de votre ange, ne se fait qu’à la toute fin en question.

C’est pourquoi, quand que vous avez atteint le point visé, vous changez d’ange. Sinon, l’ange monterait aussi, simultanément, et vous le retrouveriez plus haut, vous n’auriez pas nécessité de changer pour viser une marche encore au-dessus.

Dans ce mouvement de yoyo spirituel, vous croyez être seul, mais ce n’est pas du tout le cas. Prenez garde à ne pas donner le mal de mer à votre ange, car alors, il se peut très bien qu'il aille voir ailleurs, le temps que vous vous stabilisiez. Et la vie sans ange gardien, mes amours, ce n’est vraiment pas une partie de plaisir…

Marie

Table des messanges