L'évolution animale et humaine 15 janvier 2018

Luc, à Imane :

Je viens d'apprendre une chose : les zèbres ont des rayures pour résister aux mouches tsétsé, lesquelles sont attirées par les larges zones monochromes.

Wikipedia le dit, et ajoute : « Les rayures du zèbre permettraient ainsi de se protéger du parasite auquel les équidés sont plus sensibles que d'autres animaux sauvages. Il est à ce sujet significatif de constater que les zones de répartition des zèbres et des glossines coïncident exactement et que les rayures s'estompent chez les populations moins exposées au parasitisme ».

Ce qui veut dire que le zèbre a su ce qui attirait les mouches tsétsé. Ce qui n'a pu être possible que par un accès à la connaissance globale, donnée probablement au zèbre par un ange animal. Ou alors, le J'aime de la mouche a prévenu le j'aime du zèbre, par transmission de pensée. Ou les deux. Le j'aime et la connaissance globale.

Très intéressant !

-----

Imane :

Ce n’est pas en lien avec ce que disait Marie.

Comme nous quand on construit notre corps.

Quand ils ont décidé de le construire, il était dans la connaissance globale. Mais après, de là à savoir que la mouche tsétsé les attaquerait eux plutôt qu'une autre espèce... C'est méga complexe avec plein de micro filaments que se rallient...

-----

Si, si, c'est en lien avec ce que j'ai dit. Un zèbre, en passant de l'autre coté parce qu'il meurt, peut très bien laisser ce genre d'information dans la connaissance globale, pour que les zèbres à venir ensuite se servent et changent leur plan de construction en ajoutant des rayures à leur pelage. C'est d'office dans la connaissance globale, dès lors que cela a été observé. Cela a alors été transmis dans la connaissance globale.

Mais là où je te rejoins, c'est qu'on n'y a accès que quand on est de l'autre coté, avant de naitre.

Ceci explique très simplement comment se font les évolutions physiques animales et humaines.

Mais alors, me diras-tu, pourquoi tous les animaux africains qui souffrent à cause des mouches tsétsé n’ont-il pas des rayures pour se protéger aussi ? Et pourquoi les humains n’en ont-ils pas non plus ?

D’abord, Parce qu’un message contenu dans la connaissance globale se propage beaucoup mieux dans les conscients des membres d’une même espèce. De la même façon qua dans une famille, on sera plus enclin a accepter, à comprendre ce qui parait difficile à saisir, et qu’on refuserait venait d’un autre cercle, par méfiance. Les EBA sont très forts pour injecter la peur, aussi bien chez les animaux que chez les humains. Aussi, l’information concernant le zèbre, une fois vérifiée et avérée, est inscrite dans le plan de construction des zèbres à venir, et non de tous les animaux. Les humains ne croyant que ce qu’ils voient, ils sont les moins faciles à joindre pour ces informations-là. Puisqu’elles circulent sans se voir.

Ensuite, une autre raison qui fait que ce sont les zèbres principalement, qui auront cette information, et que rares seront les autres espèces à l’avoir, c’est que chaque animal a son plan de construction qui reste partiellement secret aux autres animaux, pour se donner une chance de ne pas être une proie trop facile. Si les prédateurs savent tout de leurs proies possibles, il n’est plus possible de leur échapper. D’autres impératifs, aussi, sont là, qui font qu’un rhinocéros travaillera plus ses plans sur des points qui lui sont vitaux à lui que sur les points spécifiques aux zèbres.

Marie

Table des messanges