L’évolution

Pouvez-vous allonger vos doigts de deux centimètres pour atteindre une ampoule trop haut placée, et à changer ? Non. Il vous faut une échelle. De la même façon, vous ne pouvez modifier votre corps en cours de route, durant votre vie, pour le rendre plus propre à faire des choses impossibles à un point donné de votre évolution. Vous pouvez muscler votre corps, agrandir votre cou avec des anneaux, comme certaines femmes noires chez qui c’est la tradition, mais cela ne voudra pas dire que le corps de votre enfant sera plus musclé, ni que le cou de la fille de cette femme noire sera plus long. Votre corps ne peut mémoriser et transmettre ce que vous lui enseignez. Vous pouvez créer des anticorps, cependant, ou des microbes que vous transmettez à votre descendance, mais l’évolution, réellement, va bien plus vite que cela, pour avoir des résultats si magiques et parfaitement adaptés. Créer des nageoires quand il n’y en avait pas, ou les transformer en pattes, puis en jambes, c’est impossible du temps que vous vivez. Mais c’est possible dans le ventre d’une maman. Et même, et surtout, avant, quand vous pouvez faire le plan de votre corps à venir. Après, seulement, les modifications peuvent se multiplier sur la terre. C’est depuis le ciel, avant de naître, que vous décidez des changements à apporter, et que vous décidez de la façon de les faire pour qu’ils viennent au mieux, et au plus vite, au plus efficace. Si vous considérez que c’est depuis cette hauteur, en ayant toutes les connaissances qu’il faut, que vous créez votre évolution, il faut en déduire la possibilité qu’il y ait une vie avant la vie, que c’est vous qui faites votre vie avant de la vivre. Et donc, cela laisse la porte ouverte, aussi, à la conception de la vie après la vie. Les scientifiques vous répondront que les mystères du cerveau sont insondables, et que nous avons d’autres possibilités d’évoluer, certainement explicables avec les méthodes habituelles de la terre. Certainement, mais les mystères du cerveau sont minuscules, en regard des mystères insondables du ciel qui ne le sont que parce que vous ne les sondez pas assez.

Marie

Table des messanges