Les racines de l'enfance- juillet 2007

Un enfant qui n’a pas d’enfance est en danger de ne pas s’accepter puisqu’il ne se connaît pas dans ses rêves.

Un enfant sans enfance est plus tard un adulte sans rêve, c’est donc une impossible vie, et la vie, parfois, s’arrête alors, pour en recommencer une autre, qui ne soit pas privée d’enfance.

Etre privé d’enfance, pour un peuple comme pour un vivant, c’est être privé de racines.

Marie

Table des messanges