Les Paradis et les Dieux

Le Père est en chacun de nous, mais nous sommes plusieurs.

Le Père est en chacun de nous, ça veut dire en tous : en Allah, en Bouddha, en nous, en vous puisque tout cela est Amour. Cela ne veut pas dire qu'Allah soit moins important que le Père. Il s'est créé tout seul aussi.

Si l'un peut se créer en riant, pourquoi pas l'autre ? Mais c'est le même rire.

Même si les paradis sont différents, ils sont tous dans l'amour, et il n'y a pas de lutte de chefs. La différence, c'est qu'il n'y a pas, là haut, de séparatisme comme sur terre actuellement.

Il n'y en a pas un qui dit, j'aime ou je ris mieux que les autres, il faut rire comme moi, et pas comme autrui.

Comme je vous le disais, il vous reste beaucoup de choses à apprendre, mais c'est si difficile à comprendre parce qu'on vous a appris a penser en petits groupes, en nations, en exacerbant les sentiments patriotiques qui sont fabriqués de toutes pièces avec la peur, alors que votre vraie nation c'est l'Amour. Vous semblez étonnés que la différence existe aussi au ciel, comme elle existe sur la terre, avec les noirs, les blancs, et toutes les races. Pourquoi ?

Ce qui se passe, c'est que le Père a créé la différence dès le départ, pour aimer autrui, et non lui seul. Puis, il y a eu LES différences, avec des entités qui sont nées dans d'autres éclats de rire à la grande joie du Père. Car ces entités ont créé leurs façons d'aimer, personnelles, mais qui ne peuvent que rejoindre autrui, puisque c'est toujours l'amour.

Je vous l'ai dit, la hiérarchie du ciel ne tient pas à des chefs, à des liens du sang, à des races, ni à tout ce que vous connaissez sur terre. Elle tient à l'amour. Plus vous aimez, plus vous faites de lumière, plus vous vous élevez, voilà tout. Alors, Allah est le Très-haut, le Père est le Très-haut, Bouddha est le Très-haut, Vishnou est le Très-haut, et même encore celui que les Indiens appellent le Grand Manitou, qui existe aussi.

Marie, Michel, Gabriel, Raphaël, existent. Pourquoi pas les autres ?

Parce que la religion nous a englobé, nous, les anges « catholiques » dans le christianisme, et parce que nous parlons à des Européens élevés dans la religion judéo-chrétienne, serions-nous plus importants que ceux qui existent aussi ?

Nous vous parlons, parce qu'il est l'heure, mais sachez qu'Allah, qui est actuellement incarné, va bientôt faire des prises de conscience dans les cercles qui sont concernés par la culture musulmane.

Même chose en Asie, pour Bouddha, en Inde, en Amérique... Partout !

Que croyez-vous que Jésus soit venu vous montrer, lors de sa première venue ? Un juif qui parle d'amour aux Romains ! Et à tous ceux qui vivaient le même temps avec lui. S'il n'y avait pas eu ce but, Jésus ne serait même pas descendu ! Il voulait que tout le monde s'aime, et vous savez comme la situation était compliquée, à l'endroit où il est né.

Des hommes adoraient des statues sans réalité spirituelle, d'autres attendaient qu'un prophète fasse tout pour eux, alors que c'était à eux à faire les choses. Il y avait mille grossières erreurs, et c'est celles-là que Jésus a tenté de vous montrer.

Mais si la première fois, cela n'a pas été possible, il n'en sera pas de même cette fois, car il ne s'est pas incarné seul avec une aussi grande mission, il est avec vous, avec Allah, avec les autres, et car ce n'est pas un échec qui est écrit. La première fois, Jésus savait que ce serait un échec. Cette fois, il sait que cela sera une réussite !

Parce que tout cela fait partie du merveilleux livre que vous avez écrit, tous ensemble, tous les hommes et les femmes.

Dites-moi, si seule je suis crédible, comment pourriez-vous construire votre paradis commun sur la terre, avec les musulmans ? Racontez-moi, dans les faits ? En leur disant, Marie a dit c'est comme ça, et puis c'est tout ? Mais on repartirait vers les croisades, mes amours !

Alors que ce qui est écrit, ce n'est pas la terre promise aux uns ou aux autres, c'est la RÉALISATION de l'amour, c'est-à-dire voir enfin des Palestiniens aimer les Juifs, et vice-versa (et c'est pour cela qu'Allah est réincarné), c'est partager la terre et ses richesses, qui sont à tout le monde, mais dans l'amour et dans le respect naturel de toutes les merveilles que vous pouvez créer quand vous êtes tous unis.

Vous avez écrit la plus fantastique union qui soit, uniquement gouvernée par l'amour, et réunissant toutes les bannières, avec leurs spécificités, mais pour en faire un ensemble, une communion globale. Comment y réussiriez-vous avec les seuls chrétiens ? Il ne faut plus se voir comme le centre du monde, qui que l'on soit, il faut se savoir lumière, pour tous, et avec tous, et prendre la lumière d'autrui avec amour. L'amour est universel et dépasse même l'univers que vous connaissez. Il se moque bien de savoir qui a raison dans tel ou tel rite. C'est pour cela aussi que je vous rebats les oreilles avec cette idée que les rites ne vous apportent rien, et sont un facteur de division entre croyants différents.

Marie

Table des messanges