Les manifestations matérielles, à ne pas confondre avec les manifestations spirituelles

Aujourd'hui, un mail de Sabine :

Voilà, depuis quelques jours que je lis ce site que je trouve extraordinaire, il m'est arrivé une chose formidable.

Je m'explique : tout les soirs avant de m'endormir je fais un peu de lecture (d'ailleurs je viens d'acheter sur un site deux livre à Pat le voyant) et lorsque je sens que mes yeux commencent à se fermer, j'éteins ma petite lampe.

Dans le noir complet je dis 1 je vous salue Marie et 1 notre Père pour commencer ma prière, et je parle à mon ange gardien, puis je les remercie de la merveilleuse journée que j'ai passée, des personnes que j'ai pu rencontrer, des événements de la journée, je demande la protection de ma petite famille.

Et là, je ressens sur ma main un picotement et je demande si c'est mon ange gardien qui essaie de rentrer en contact avec moi, hé bien j'ai enfin eu la réponse que j'attendais depuis fort longtemps : mon radio-réveil se met à faire un bruit, comme de surtension.

Je me suis dit, ma pauvre fille, tu rêves, alors durant plusieurs soirs j'ai refait la même chose à des heures différentes, et toujours le même bruit est revenu.

Donc maintenant, je sais comment il essaie de rentrer en contact avec moi.

Viendra le jour où je le mériterai, où je pourrai le voir ou l'entendre.

Merci à mon guide et merci à Marie pour les bonnes choses qui nous arrivent chaque jour.

Sabine

-----

Bonjour Sabine,

Lorsque vous m'avez écrit cela, je vous ai d'abord répondu :

Oui, ça fait du bien de vivre tout cela. Mais comme vous avez sans doute pu le lire, la prière récitée n'est pas nécessaire, et il y a fort à parier que ce jour où vous en ressentirez plus arrivera plus rapidement et plus sûrement si vous ne récitez rien. Les mots récités sont une épreuve, pour les anges, qui doivent faire plus d'efforts pour nous entendre. Votre prière peut avoir lieu, bien sûr, mais ce sera plus efficace si ce n'est pas récité.

Mais la nuit porte conseil, et Marie aussi. Je voudrais donc ajouter ceci :

C'est fascinant de ressentir ces choses, dont on peut d'ailleurs se demander s'il ne s'agit pas de coïncidences, et l'envie qu'on a d'aller plus loin nous pousse à ne pas freiner, à accepter un peu tout ce qui vient. C'est une chose naturelle au début, lorsqu'on s'intéresse aux anges et aux esprits, que de vouloir les entendre très vite, et je n'irai pas là-contre, puisque je pense que nous pouvons tous y parvenir. Cependant, il y a des choses qui représentent des dangers, et c'est un long apprentissage, que de reconnaître qui nous parle, qui entre en contact avec nous, si nous ne respectons pas quelques règles simples.

Tout d'abord, Marie l'a dit, la prière récitée est un frein aux anges, et si je le répète ici, c'est parce qu'il se trouve que si vous récitez des prières, les entités qui viendront vous voir, vous répondre, se faire connaître ou ressentir (en partant du postulat que ce que vous avez ressenti soit en effet une manifestation spirituelle, mais ce n'est pas une chose certaine) seront bien probablement des esprits peu intéressants. Il est facile de les reconnaître au fait que s'ils agissent réellement, ils le font volontiers de manière matérielle, pour mieux s'ancrer dans votre esprit. Vous décrivez là des sensations et des actions matérielles, et la signature est bien là, cela ne fait pas de doute.

Marie et les anges ne s'amusent pas à nous prouver leur présence par des choses, par des actions sur les objets. Ils nous parlent, nous transmettent des images, des sentiments, des idées, et il faut faire un peu de chemin pour se rendre compte que ce qu'ils nous disent est autre chose que ce que nous pensons, pour parvenir à ne pas nous approprier leurs pensées, et à en faire nos intuitions. Les intuitions viennent d'ailleurs, elles ne sont pas de nous. Et la différence est souvent ténue, il n'est pas toujours facile de savoir si nous avons eu une bonne idée nous-même ou si cette idée nous a été discrètement soufflée, mais si elle est pleine d'amour et tout à fait inattendue, alors, il y a de fortes chances pour que ce soit un message reçu.

C'est pourquoi je vous propose de ne pas laisser la porte ouverte trop facilement, vous laisseriez la place à n'importe qui, et vous pourriez prendre quelqu'un d'autre pour la personne avec qui vous souhaitez rentrer en contact. Et cela, c'est un danger, contre lequel je vous mets en garde. Le conseil que je vous donne est de parler tout simplement à cette personne, sans réciter, et de ne pas « aspirer » les réactions possibles, de laisser une toute petite ouverture, un rai de lumière pour cette personne, et si elle peut venir vous voir, elle le fera, et ce sera beaucoup plus facile pour elle que si vous l'appelez trop fort. D'autres, alors, peuvent entendre votre appel, et avoir envie de s'amuser à vos dépens.

En tous cas, les manifestations matérielles ne sont jamais bon signe. Lorsque j'ai rencontré Gainsbourg depuis le ciel, il m'a fait entendre des chansons de lui toute la journée. Il me faisait changer de station de radio, et à chaque fois, je tombais sur lui, ou sur quelque chose ayant rapport à lui. Mais voyez la nuance, ce n'est pas, comme dans ce que vous expliquez, une action physique, une surtension dans le radio-réveil, mais c'est un acte de sa part, pour que je sélectionne les stations afin de « tomber » sur celles où il savait que le trouverais.

Les rapports que nous avons avec les anges, ou les esprits élevés, se trouvent dans l'esprit. Lorsque c'est plus bas, il faut passer son chemin sereinement, en attendant que quelque chose de plus haut se produise. Vous découragerez ainsi les esprits peu intéressants, qui laisseront la place à ceux qui auront quelque chose à vous dire, à vous apporter spirituellement, et qui ne feront pas tourner les tables et grésiller les haut-parleurs.

Enfin, parce que vous utilisez le terme de guides, je vous invite, enfin, à lire le message « Les anges ne sont définitivement pas des guides », qui vous donnera des éclaircissements utiles pour savoir à qui vous vous adressez quand vous parlez à ceux qui sont de l’autre côté. .

A bientôt.

Luc

-----

14 juin 2018

N’ayant pas reçu de réponse de Sabine, tu peux comprendre comment les EBA créent une addiction et rendent leurs cibles captives. Les personnes qui reçoivent ce genre de manifestation sont si impressionnées, et se sentent si singularisées, si considérées, favorisées et « bénies » qu’elles refusent de lâcher cela, que les EBA leur font apparaitre comme des preuves, comme des moments clé, précieux.

On peut alors leur expliquer tout par le menu, comme tu l’as fait, sans que la personne engramme quoi que ce soit de cette explication. C’est exactement la même chose, lorsque quelqu’un qui ne sait pas comment se sortir d’une situation va voir médium après médium jusqu’à à tomber sur celui qui aura suffisamment de chance et de psychologie mêlée pour lui donner la réponse que le consultant a envie d’entendre. Il est captif, impossible de le décrotter de ce qu’il a alors reçu, quoiqu’on fasse. Les EBA manient à merveille l’hypnose. L’hypnose ne fonctionne que si on parvient à détourner le consultant de ses pensées pour le mettre sur des rails de pensées différents. Et cela marche d’autant mieux quand on a compris quels rails il suit, pour en poser d’autres qui leur ressemblent comme deux gouttes d’eau, mais qui mènent ailleurs.

Je le redis, et d’autres que moi, tel Alan Kardec, l’ont dit dans leur incarnation : Vous n’aurez pas de preuves avant d’avoir la foi.

Quel bénéfice y a-t-il à se mettre à croire à quelque chose parce qu’on vous a montré que cette chose existe ? On n’a alors rien fait de soi-même. Et on attend tout des autres, tout en croyant qu’on agit de son propre chef, qu’on est indépendant et libre. Le bénéfice n’est-il pas plutôt dans le fait d’avoir découvert cette chose tout seul ? Et dans la joie qu’il y a à en faire le tour, hors des sentiers battus. Comme un bricoleur qui trouverait un trésor ancien caché dans sa maison ?

Si on place un trésor dans votre maison, et si on vous dit qu’il y est, où est le jeu, ou est la spontanéité ? Et n’y a-t-il pas une bonne raison de se demander pourquoi diable on vous fait un si beau cadeau ? Qui y a intérêt ? Pourquoi ?

Vous n’aimez pas vous faire avoir, dans la vie incarnée. Dès que vous le pouvez, vous faites barrage à cela. Faites de même pour ce qui touche la spiritualité, vous verrez, ce sera encore plus profitable.

Michel.

Table des messanges