Le sixième sens-31 décembre 2012

Ce que vous appelez le sixième sens est en réalité le premier. Il se nomme la parole. « Au début était le verbe » signifie que la parole a été le premier sens de Dieu, car c’est un sens, et pas seulement une articulation de sons. La parole EST. La parole AIME. C'est-à-dire qu’à la naissance de Dieu, il y a eu la première parole : Dieu a parlé son rire, sa joie d’exister et de s’être créé lui-même, faisant ainsi son premier miracle. Et le rire est une parole, également un sens. Ne dites vous pas avoir le sens de l’humour ?

Sérieusement, comment peut-on dire que la parole est un sens, au même titre que la vue, l’odorat… ?

Avant que vous ayez la possibilité de parler, dans la préhistoire et même plus tôt encore, vous pouviez déjà transmettre votre parole et recevoir celle d’autrui, par le biais de la pensée. Ce que vous appelez transmission de pensée. Point de charlatanisme ni d’ésotérisme là-dedans, comme vous allez le voir. Vous étiez en ce temps-là, et vous êtes toujours aujourd’hui, même si vous ne le savez plus, capables d’échanger la parole, le sens de la parole, sans même la proférer. La parole est ce qui fait naître (du « je t’aime » au cri du bébé) et ce qui guérit. Le sens de la parole pensée et dite est ce qui vous permet de transmettre et recevoir l’amour. Aujourd’hui, vous avez à votre disposition tellement de mots, que vous finissez par les utiliser dépouillés de leur sens. Vous parlez sans savoir ce que vous dites. Retrouvez la joie de partager la parole, et vous ferez renaître et prospérer Dieu en vous. Ne galvaudez pas les mots et les rires et les cris. Ne laissez pas des pensées sans sens vous traverser et toucher votre entourage. Faites jaillir de vous-même de belles pensées. Ayez le sens du verbe. Le sixième sens n’est-il pas, selon votre définition, ce qui avertit d’un danger ? C’est en fait votre ange gardien, un ange, ou l’une de vos connaissances proches, depuis le ciel ou même incarnée près de vous, qui vous prévient de ce danger par transmission de pensée. Et vous la recevez. Parce que vous êtes nés par la parole pensée, puis dite. Par l’explosion d’un incommensurable, d’un irrésistible rire.

Oui, écoutez votre sixième sens, et, en scindant votre espace d’écoute en deux parties, vous entendrez votre ange, pour peu que vous écoutiez la partie de droite. La partie de gauche, elle, n’est utilisée que par les esprits de basse ascension. Au centre, c’est votre âme, mais j’aime mieux dire votre J’aime.

Votre sixième sens, c’est en fait le premier, on l’appelle aussi l’intuition.

Marie

Table des messanges