Les émotions de Marie

J'ai vu que sur le sujet de « la lance », Marie « se refuse à décrire la blessure de Jésus » : Marie garde-t-elle des souffrances de sa/ses vie(s) sur terre ? Les anges non incarnés souffrent-t-ils de voir nos erreurs ou nos souffrances ???

M

-----

Je ne souffre pas de la même manière que si j’étais incarnée, bien évidemment. Mais quand je vois dans les églises et sur les bords des routes, mon fils crucifié, et quand je vois que vous n’avez pas compris en deux mille ans et plus, quand je vois que vous en faites des films en vous repaissant de la cruauté, sans voir l’amour, et sans l’appliquer, quand je vois, qu’après tout ce temps, vous vous agenouillez toujours au lieu de monter jusqu’au ciel pour nous parler, j’ai des émotions. Oui, Marie est capable d’avoir vos émotions, puisqu’elle vit avec vous tous, chrétiens, musulmans, bouddhistes… etc., religieux ou non.

Pourquoi garder de tout cela l’idée qu’il faut souffrir, pourquoi ne vous révoltez-vous pas contre cela, après tout ce temps ? Pourquoi ne pas voir enfin que la violence n’engendre que la violence ? Pourquoi, au lieu de prendre les armes, n’avez-vous pas décroché mon fils de sa croix, paisiblement, simplement, tout ensemble. Les soldats n’auraient rien pu faire, vous savez, si vous étiez venus sans violence. Si vous aviez vraiment appris et pas seulement prié. Jésus a passé sa vie à vous montrer ce qu’il faut faire, et aussi ce qu’il ne faut pas faire. N’êtes-vous pas capable de faire le tri, aujourd’hui, en allant au-delà des apparences ?

Alors, oui, comme toute mère pour son fils, je répugne à regarder ses blessures, je ne m’arrêterai pas pour me remplir de ce spectacle horrible, comme vous vous arrêtez en masse au bord des routes pour voir de plus près un accident de voiture. Le problème, c’est que dans la voiture, en général, il n’y a pas votre fils.

Marie

Table des messanges