Les dangers de la connaissance globale. 30 octobre 2017

Luc : Imane me laisse une question, suite au messange sur l’argent, que je venais de mettre en ligne sur le site. Comme cela fait plusieurs fois qu’Imane me dit qu’elle m’a laissé un message télépathique, ou qu’elle se dit que j’ai reçu les images de ce qu’elle vient de vivre à des centaines de kilomètres de moi, je dois faire un éclaircissement. Oui, cela arrive, oui, c’est possible, mais cela n’est pas automatique, pas sans erreur, pas un but à atteindre, car pour recevoir tout cela, il faut être en liaison avec la connaissance globale, et cela représente un danger.

----

Imane : j'ai un problème avec ma relation avec l'argent. Je le sais. Et maintenant je suis prête à le régler et à comprendre. Tu peux m'aider à mieux comprendre le pourquoi du comment et en guérir.

----

Luc : tu sais, je crois que tu vois la médiumnité et tout ce que j'explique comme une magie grâce à laquelle on peut aller voir dans les gens, voir les images des vies des gens quand on veut, comme une réception sur de tout ce qu'on ne voit pas et de ce que les autres ne perçoivent pas. ce n'est pas ça, et on n'est pas infaillible. Ça ne mène pas à ça. ça, c'est quand on est là haut, mais ici, on est dans un corps, et si on travaille sa sensibilité, ça ne veut pas dire qu'on a accès a tout même en le travaillant tout le temps. je ne me fâche pas du tout en disant ça, mais je vois que ça fait plusieurs fois que tu attends que je voies ce que tu as vu, que je reçoive une de tes pensées. Ce n'est pas que c'est impossible, ça fonctionne, mais pas comme ça. Je veux dire, notre J'aime, les anges, ce sont eux qui, quand ils se relient a la connaissance globale, peuvent faire passer telle ou telle chose, mais ils ne le font que si nous avons déjà foi en nous et seulement si ça peut nous aider et aider d'autres gens a une élévation spirituelle. Je veux dire, comme Allan Kardec l’a écrit il y a longtemps, que nous n'aurons pas de preuve avant d'avoir la foi. Je ne parle par de religion ni même de croyance, je parle de savoir l'amour. Je ne peux pas lire en toi ce que tu penses de l'argent si tu ne le dis pas. Tu sais pourquoi ? Parce que c'est le fait de le dire, toi, qui fera que toi, tu prendras conscience du mécanisme qui ne va pas, et qui te donnera la clé pour combattre le problème. Parce que le problème est dans ton conscient, il n'est pas dans ton J'aime. Et la solution est en toi, pas en moi. Il n'y a pas d'accès à la connaissance globale en permanence, ici. Et je crois que je te lavais expliqué. heureusement, parce que sinon, tu aurais dans tes bras la petite Maëlys, tu sais, cette petite fille qui a disparu dernièrement, et elle te dirait comment elle a vécu ce que ce type lui a fait, ce qu'il lui a dit pour qu'elle se taise, et ce qu'elle a pensé, et comment elle a souffert quand un homme l’a violée et tout ce qui s'en est suivi, et tu te retrouverais dans son corps, et tu vivrais son désarroi, sa terreur, son appel vers ses parents, son incompréhensible malchance, tu ne le vivrais pas comme dans un film, mais dans sa réalité. Moi, je l'ai reçu, ça. Elle me l’a envoyé plusieurs jours e suite, la semaine dernière, et je l’ai reçu. En partie, parce ce que j'ai bien pris la petite fille dans mes bras, je lui ai bien dit qu’elle avait sa place au ciel et dans mes rosiers (dans mon jardin, j’ai de nombreux rosiers que je dédie aux âmes qui veulent les utiliser comme des portes pour avoir un dialogue ici), et dans mon cœur, mais j'ai repoussé tout ce que j'ai pu des terribles souffrances qu'elle a vécues. j'ai reçu ça et je ne le souhaite à personne.

Heureusement que ce n'est pas comme ça, heureusement qu'on ne peut pas ouvrir en permanence ce qui est dans la connaissance globale. Tu sais... Heureusement !

Quand on reçoit des images terribles, comme ça, ce sont les EBA qui les véhiculent. Et le j'aime laisse faire, parce qu'il se dit que si on arrivait à dire l'agresseur ce qu'il a dit a sa victime, ce qu'il a pensé, ça lui permettrait, a cet agresseur de libérer sa conscience, de parler, parce que s'il ne parle pas, c'est parce qu'il a trop peur de dire ce qu'il a fait, de s'entendre le dire. Donc de devoir accepter de l’avoir fait, devant soi et devant autrui. Mais moi je ne peux pas aller voir les gendarmes pour leur dire ça. D’abord, ils vont se dire que je suis fou, ensuite, que si je sais tant de chose, je suis peut etre bien l'agresseur. Alors, je ne peux pas le faire. Parce que ça n'aboutirait à rien, ça n'aiderait personne et ça poserait des problèmes en plus. Penses-y : ouvrir la porte, oui, mais pas aux EBA, pas n'importe quelle porte non plus, pas toute la connaissance globale, parce qu'après, on ne peut plus se libérer de ça. Il ne reste plus qu'à apprendre à fermer la porte. Et de ça, on se sent coupable.

Ouvrir la porte à ton ange, oui, à ton J'aime, mais pour le reste, laisse l'ange décider de ce qui peut arriver jusqu'à toi sans te faire trop de mal, parce que c'est son job, et en cela, un ange nous protège. Pas pour le reste, pas pour notre vie sociale, pas pour le pognon, pas pour les histoires d'amour ou de fesses, pas pour nos blessures conscientes. Pour ces dernières, ils nous aident parfois à ce que ce soit plus facile à porter, c'est tout.

La connaissance globale, (certains appellent cela les archives akashiques) pour nous, les incarnés, c’est une boite de Pandore. Les anges savent comment faire avec. Nous, non.

Pour des raisons pratiques, la suite est sur le forum cielapeute, meme titre que cette page, dans la rubrique "dialogue avec votre ange".

Table des messanges