Le rêve d’Imane

(Note de Luc) Imane, qui pose beaucoup de questions, et toujours pertinentes, en a une qui peut sembler seulement personnelle, mais qui, je crois, a sa place ici, parce qu’elle n’est surement pas la seule à se la poser, et cela peut aider d’autres gens. On sera probablement surpris de la réponse de Marie, et sa teneur m’a fait hésiter à la placer sur cette page. Mais j’ai compris que Marie nous explique le pourquoi et le comment, et surtout, j’ai entendu Marie me dire, devant mon hésitation : Mets-le donc bien en vue. On a le droit de dire ce que l’on pense, et moi aussi !

Alors, et parce que c’est vrai que je me demande qui je serais pour faire taire Marie, et parce que, comme d’habitude, j’aime beaucoup s’a réponse et j’y souscris sans réserve, voici cette fameuse question d’Imane :

--------

J'aurais une question pour Marie.

- Est ce que j'ai un truc qui bloque pour vraiment rencontrer quelqu'un et sortir de mes vieilles habitudes ?... Parce que j'aimerais bien tomber amoureuse....

Et pour entendre Paul, mon ange gardien, j'ai pas un bouton magique à déverrouiller ?...

---------

Est-ce qu'il ne manquerait pas un petit quelque chose à ton souhait ? Du genre : j'aimerais bien tomber amoureuse..... De la bonne personne ?

Parce que tu sais, tout le monde est capable, par besoin, qui n'est pas la même chose que l'envie, de tomber amoureux(se) du premier qui a l'air de ceci ou de cela. Si en effet, il te manque cette petite partie de phrase que j'ai ajoutée, on peut en conclure que le problème est juste que tu n'as pas encore rencontré la bonne personne.

Alors, en attendant, et pour ne pas regretter, ce jour là, d'être coincée avec quelqu'un avec qui tu serais liée et qui poserait problème pour que tu voles enfin de tes propres ailes vers ce rendez vous du bonheur que tu mérites, pourquoi ne pas t'autoriser de jolies petites histoires, en faisant attention à ce que tes partenaires soient au courant et sur la même longueur d'onde, pour que personne ne souffre ? Je ne te parle évidemment pas d'histoires sans aucun amour ni juste pour soulager ton corps et ses besoins. Je te parle de partages vrais mais sans engagement, jusqu'à ce que tu LE rencontres, c'est tout à fait possible et si c'est vu des deux cotés comme quelque chose de ludique, ça peut être très exaltant.

Et puis, tu sais, on se fait une idée de CELUI QUI... mais quand on le rencontre, c'est tout à fait quelqu'un d'autre, on est très surpris, et l'amour est décuplé par une telle surprise. Les gens qu'on voudrait aimer ne correspondent jamais totalement à l'idée préconçue qu'on s'en fait. Quoique laissent croire les sites de rencontre. Donc, il est très possible que tu trouves l'homme de ta vie dans plusieurs années. Ou… Mais qu'il soit en fait, pourquoi pas, un de ces hommes-là, avec qui tu auras partagé un moment d'éclat et de lumière vraie, dont je te parlais à l'instant.

Il se peut aussi que ce soit complètement quelqu'un d'autre. Et dans une semaine.

Heureusement que tu auras la surprise. Sinon, ton amour ne sera pas décuplé.

Souris à la vie, continue, comme tu le fais aujourd'hui. Ton sourire éblouira celui qui te cherche. Et il ne pourra pas te rater.

D'autres questions ?

Pour Paul : Ah bon, tu es donc une machine ?

Et si tu disais à ton ange que tu l'aimes ? Hein ?

Ce ne serait pas, un peu, une certaine façon de tomber amoureuse, en attendant que ce soit avec celui qui ... ?

Marie.

--------

Merci Marie.

Très instructif. Et je le reconnaîtrai comment ? ;) (joke) ;)

Pour Paul, c'est surtout qu'il me manque et donc je me dis que je dois le bloquer ;) mais oui je dois le lui dire.

Pour l'histoire que l'homme est une machine : un petit peu. Vu que si on a un blocage on crée un nouveau système de défense. Après il ne reste qu'à trouver ce système et le réparer ; )

Alors un peu, je pense.

On peut comparer les émotions à un programme qui se déclenche pour nous aider à comprendre comment on fonctionne ;)

---------

Au fait que ça te fera « quelque chose » là, là, là, et là, voir figures 1à 4.

Et non, je ne parle pas de choses dégoûtantes et que la morale réprouve. Je parle de ton J’aime. Parce que c’est là que ça te chatouillera le plus !

Marie

---------

Gabriel, L'archange, ajoute :

Oui, on devient une machine quand on laisse le conscient totalement gouverner à la place du J’aime. L’esprit/le conscient est un outil pour le J’aime. C’est donc le J’aime qui le manipule, normalement. Mais comme vos robots qui sont déjà en cours d’invention, l’esprit a la capacité d’apprendre. Ce qu’il a en plus, par rapport à vos robots, c’est la capacité de ressentir des émotions. Dont la douleur. Et de la fuir ou de la provoquer. L’esprit est une machine mais il acquiert une autonomie quand vous vous incarnez. Cela fonctionne sur le principe des réflexes. Vous vous brûlez avec une flamme, l’esprit ressent la douleur mais elle ne parvient pas au J’aime. L’esprit fera désormais attention à la flamme. Le J’aime a besoin que l’esprit apprenne cela pour éviter que le corps soit endommagé. L’esprit a besoin du corps pour engrammer ces connaissances qui permettent d’évoluer. Mais Peu à peu, l’esprit prend le pas sur le J’aime parce que l’esprit est touché avant le J’aime et réagit plus vite.

Avec la complexité grandissante de la communication et des actes à accomplir qui arrive quand la personne incarnée grandit, l’esprit a appris à agir le premier. Et il pose mille barrières issues de son expérience du monde et de la vie.

Le J’aime, lui, éprouve de plus en plus de difficultés à se faire entendre, jusqu’à ce qu’ayant atteint un âge « de raison » c'est-à-dire que vous soyez capable d’avoir une relation aux autres qui ne vous fasse pas passer pour un farfelu complet, vous n’entendiez plus du tout ou presque plus votre J’aime.

Vous pouvez contrecarrer cela en comprenant ce qui est machinal en vous, ce qui ne vient pas de votre amour profond, et en travaillant votre écoute de votre ange gardien, qui vous aidera ensuite à retrouver l’écoute de votre J’aime.

Gabriel.

Table des messanges