Le petit test de Marie- 28 janvier 2008

Je vous propose de faire avec moi un petit test. Pour cela, il faut que vous répondiez à la question qui va suivre. Dans les journaux, les tests ont un titre, alors, tenez, voici le mien : « Où en êtes-vous spirituellement ? »

Voici aussi ma question (il n'y en a qu'une, le test est donc très facile, d'apparence, mais ce sont les réponses qui sont difficiles !).

Imaginez que vous rencontrez une fée, et que cette fée vous dise, comme on le voit dans tant de contes pour enfants : « je peux exaucer trois de tes vœux, mais attention, seulement trois. »

Quels seraient vos trois vœux ?

A vous de répondre !

Je vous embrasse.

Marie

-----

Réponse de Lise

1. Que je puisse œuvrer pour l'humanité, dans cette vie présente... afin que lumière et amour se révèlent en chacun des hommes...

2. Que l'esprit des hommes et de mes proches s'éclaire, ma fille, ma sœur, Henri...

3. Que je puisse vivre et partager un amour véritable sur cette terre...

Bien à toi Marie !

Lise

-----

Marie te répond :

Bonjour ma chère tendre Lise.

Pour que ce test garde son intérêt, je te répondrai d'une façon individuelle, en dehors du site, sinon, les autres personnes qui voudront y répondre seront influencées et ne réagiront pas avec leur libre arbitre. Merci d'avoir fait mon test, que tu as très bien réussi, mais comme indice pour les autres, laisse-moi te dire que tu as gaspillé deux vœux !

Je t'embrasse.

Marie

-----

Réponse de Réjane

Bonjour Marie,

Voici mes 3 souhaits :

Ne plus jamais voir de larmes dans les yeux des enfants, plus de haine, de guerre.

Eradication des maladies (cancer, sida, alzheimer...)

Ma Maman est atteinte de la maladie d'Alzheimer, et deux amis atteints d'un cancer (je n'espère que leur guérison)... et bien sûr pour tous les autres malades !

Un message pour tous les lecteurs de ce site :

Ouvrez votre cœur, et laissez entrer la lumière de Marie.

Réjane

-----

Ma chère Réjane

Je te réponds ici, parce que tes vœux et ce que je vais te dire peuvent intéresser ceux qui nous lisent :

ce sont là, évidemment, de très jolis vœux, et si vous faisiez de la terre le paradis que vous pouvez faire, il ne serait pas besoin de les énoncer. Tu parles là des effets du non amour. Les maladies, les larmes dans les yeux enfants, tout cela découle de la douleur qui vient de l'anti-amour que vous laissez vivre en vos cœurs. Il faut partir de la source, Réjane, de la source, pour que tu n'aies plus besoin de faire ces vœux-là. Lesquels ferais-tu, maintenant que tu sais cela ?

Je t'embrasse très fort.

Marie

-----

Réponse de Silviane

Voici mes vœux :

Il y en a un que je souhaite en particulier et qui débouche après sur beaucoup d'autres.

1) Plus de guerre = plus de haine et de jalousie = plus de personnes malheureuses

Plus de guerre = des champs cultivés = plus de faim dans le monde

Plus de guerre = plus de souffrances physiques et morales

2) Tout simplement vivre dans un monde de paix, d'amour et de compréhension.

3) Que l'on respecte la nature, l'être humain et les animaux

Merci Luc de transmettre le message à Marie

Silviane

-----

Merci de participer à mon petit jeu. Oui, comme pour Réjane précédemment, voici de louables vœux, qui ne sont pas égoïstes, et qui témoignent de votre élévation spirituelle à toutes les deux.

Mais vous savez, plus on est haut dans le ciel, plus on voit les choses simplement, parce qu'on voit la lumière que vous formez tous sans vous en apercevoir.

Plus de haine, c'est bien, mais ce ne sont pas les fées ni les anges qui peuvent les sortir de votre monde, c'est vous. Tu ne peux donc pas demander que cela soit fait par la fée. Car chacun ayant son libre arbitre, beaucoup sont si habitués à la haine, qu'ils refuseront de la tirer hors d'eux-mêmes. Les fées et les anges ne peuvent pas faire ce que vous ne souhaitez pas tous profondément.

Les guerres, les champs non cultivés, la faim, les souffrances, tout cela vient de l'anti-amour. Il faut donc partir à la source. Ton deuxième vœu va dans le bon sens, évidemment, mais il lui manque la source, le point de départ logique, qui permettra tout ce que tu dis là.

Qu'en dis-tu ?

Marie

-----

Je pense comprendre que la source c'est les humains.

Je me sens un petit pois parmi ce monde pour faire bouger les choses.

Beaucoup de petits pois font une lumière et Marie la voit.

Je souhaite que les humains voient la lumière de Marie et c'est seulement à partir de là que le monde changera.

Merci Marie, Merci Luc

Je vous embrasse

Silviane

-----

Chère Silviane,

Tu as fini par atteindre la marche de l'escalier où je t'attendais.

Et je savais bien que tu y arriverais.

Marie

-----

Marie a répondu en privé à Silviane, pour ne pas dévoiler tout du test. Mais la réponse idéale n’est pas d’écouter Marie, et seulement elle. La réponse n’est pas dévoilée pour que vous puissiez la chercher et la trouver.

Luc

-----

11 mars 2008

Réponse de Philippe

On ne peut répondre vraiment à ce test que si la situation se présente réellement. Le fait d'y réfléchir fausse un peu la donne. On perd en spontanéité, donc en sincérité. Enfin selon moi. Et puis les réponses déjà données orientent ton choix.

Pour te monter comment je suis bassement matériel, je demanderais le pouvoir de mettre tous les miens a l'abri du besoin et du danger, ainsi que celui de guérir aussi bien physiquement que moralement les personnes.

Je demanderais à faire un tour là-haut pour voir comment c'est, afin de mieux comprendre ce qui se passe ici, de savoir pourquoi je suis là, qui ai-je été et dans quelles circonstances.

Vu que je ne peux changer le monde sans changer les gens, que les gens ne peuvent se changer qu'eux-mêmes, la fée me répondra « aide-toi et le ciel t'aidera ».

Philippe

-----

La réponse de Marie

Quelle lucidité, quelle clarté, en un mot, quelle lumière, Philippe !

Mais dis-moi, crois-tu qu'on puisse vraiment tricher avec Marie, la grande Marie, la vraie, que je suis ? Merci d'être si pointilleux avec toi -même, mais tu devrais de temps en temps, c'est un conseil d'amie, t'autoriser à un peu moins d'esprit critique envers toi-même. Je te l'accorde, ce n'est pas le moment, puisque tu as le sentiment de débuter sur un chemin où tu es pourtant bien avancé.

Pour ton premier vœu, il est joli, mais il est à moitié utilisable, donc à moitié gâché, puisque tu demandes quelque chose que tu as déjà en grande partie. Mais cela, c'est un aspect très masculin. Les femmes savent ce qu'elles ont, et ce qu'elles veulent, le plus souvent, alors que les hommes sont souvent à la recherche de ce qu'ils ont déjà.

Ton deuxième vœu est très intéressant. Mais je crois qu'il est en train de s'exaucer, non ? Encore une chose, donc, « gâchée », puisque tu l'as déjà.

Et tu n'as pas fait le troisième vœu, ce qui est très sage, et qui démontre que tu sais tout cela, même si c'est inconscient, tu le sens, et tu réserves la meilleure cartouche pour la fin. J’attends donc ton troisième vœu.

Tu vois, je ne te réponds pas comme la fée « aide-toi et le ciel t'aidera ». Mais je te dis que tu t'es déjà aidé.

Marie

-----

16 mars 2008

Réponse de M

Bonjour Luc,

Je vous envoie mes réponses aux tests de Marie, je suis curieuse de savoir le résultat...

Je ne ferai qu'un vœu : que tout le monde soit heureux (car je pense que quand on est heureux on ne peut plus avoir de mauvaises intentions envers les autres et ce serait peut-être la fin des problèmes sur terre ????).

M

-----

La réponse de Marie

C'est très bien, M, de faire un vœu qui soit à la source et qui en englobe toute une quantité d'autres, qui découleraient de celui-ci. Maintenant, si je suis la fée, je ne sais pas comment rendre tout le monde heureux. Car pour les uns, être heureux, ce serait par exemple, avoir la maison du voisin, qui lui, n'en serait pas heureux. Alors, toujours en étant la bonne fée, je voudrais bien exaucer ton vœu, mais je ne le pourrais pas, car il manque à ce vœu quelque chose pour le rendre possible. Je ne suis pas une rabat-joie, M, et je te le dis, ton rêve est possible dans la réalité, il se fera, je l'ai plusieurs fois annoncé, et ce vœu-là témoigne de l'élévation de ton âme et de ton ingéniosité. Mais justement, puisque tu es ingénieuse, demande-toi ce qu'il faut pour que tout le monde soit enfin heureux. Et dis-le moi. Car quand tous les esprits élevés l'auront compris, et c'est une chose si simple que comme toujours, on n'y pense pas d'emblée, eh bien, par ma foi, quand cela arrivera, vous aurez toutes les cartes en main pour réussir, tous ensemble.

Marie

Table des messanges