Le langage originel

On m'envoie un lien vers une vidéo

visible ici

Vous pouvez aussi la retrouver en tapant dans Google « Amazing Resonance Experiment »

Il s'agit d'une expérience qui montre qu'avec du sel sur un plateau, qui reçoit
des fréquences différentes, on obtient des formes géométriques tout à fait saisissantes.

Gabriel (L'archange ) nous explique :

Ces signes, ces formes géométriques remontent à la création. Le Père, qui s'est créé
tout seul alors qu'il n'y avait rien, faisant ainsi son premier miracle, était d'abord son,
avant toute autre chose, ce que les écrits ont traduit par "Au début était le verbe".
En se créant, dans un immense éclat de rire venant de sa joie d'avoir réussi à se faire exister
alors que rien n'existait, il a d'abord produit le big bang. Puis, il a complexifié les choses.
Pour pouvoir créer les galaxies, il a fallu qu'il puisse créer la matière, organiser la poussière
issue du big bang, avec pour outil, le son qu'il était lui-même. avec une chose aussi simple que
ce qu'il était, du son manipulé par l'Amour (le Père est Amour au centre de Lui-même,
c'est un J'aime, et sa première forme de révélation de l'amour, son premier esprit,
donc, était Le Son).

Ces images qu'on voit dans les expériences scientifiques, ces formes géométriques,
si nombreuses, nous le nommons le langage originel, car ce sont les caractères
d'un alphabet bien plus complexe
que celui que vous utilisez, sauf en ce qui concerne les chinois, dont l'alphabet
contient plus de 35 000 signes. Beaucoup moins que dans le langage originel,
mais tout de même intéressant !

A mesure que vous apprenez à vous servir de peu de caractères, vous réduisez l'éveil de votre
cerveau, et donc son utilisation. Ce qui ne veut pas dire que tous les chinois utilisent une
plus grande part de leur cerveau que les autres, car en chine aussi, on réduit les choses à
leur plus simple expression. Cela veut dire que celui qui utilise plus de signes a plus de
possibilités cérébrales, ce qui peut l'amener à une meilleure réception et compréhension des
ondes qui viennent du langage originel, et qui sont universellement et massivement répandues.

Les animaux, qui n'ont pas en eux ce qu'il faut pour simplifier le langage, perçoivent beaucoup
de choses que vous ne ressentez plus. C'est pourquoi ils sentent l'imminence
d'un tremblement de terre.
Le son que cela fait produit une forme géométrique qui dit :"Fuyez!" dont les animaux
connaissent parfaitement le sens.

C’est aussi grâce à ces sons, que nous avons tant de mal à percevoir, qu'un chien connait
l'état d'esprit de son maitre, et que, souvent, il anticipe ses souhaits. Et obéit à un
ordre qui n'a même pas encore été donné avec la voix, et qui peut faire appel à un mot
que le chien n'a jamais entendu et ne connait donc pas.

(Note de Luc J'en veux pour exemple mon chien, qui, lorsque je regardais un film, se couchait
près de moi. juste avant que le film finisse, il s'éveillait et se levait immanquablement.
Alors que je ne lui avais rien dit)

Si vous arriviez à sérier et décrypter le langage originel dans le son et vous pouvez,
aujourd'hui, commencer à le faire, puisque vos ordinateurs sont assez puissants pour entamer
le processus, vous pourriez, par exemple, enregistrer un dauphin, et vous pourriez le comprendre
et lui parler, en lisant et en produisant les signes qui apparaitraient avec votre méthode de
production d'onde sur la matière.

Si vous regardez, aussi, les mandalas, vous verrez qu'il y a la clairement la manifestation
de personnes recevant un signe du langage originel et le posant sur le sol.
De façon passagère,pour démontrer que le langage est perpétuel, ne cesse jamais,
et recèle une munificence incroyable quand on l'a perdue de vue.
On a, avec les mandalas, l'éclatante démonstration qu'un esprit incarné,
qu'un conscient, peut recevoir son inconscient, son J'aime, et faire quelque chose de bien plus
beau que tout ce qu'on se serait cru en droit d'attendre de lui.
Le J'aime est le plus important en soi,le J'aime est le plus beau.
Et le j'aime parle.

Ce qui est fâcheux, c'est qu'une religion s'empare des mandalas et que cela oblige
les esprits incarnés à ne comprendre de cela que ce qu'on leur dit de comprendre.
C'est à dire juste ce qu'on voit,
et juste une prière, alors que la prière en question dit toujours « Est-ce que tu m'entends » à
l'inconscient, qui lui répond positivement avec un dessin dans lequel s’exprime
le bonheur d'entendre, et le bonheur que le recevant pourrait avoir en comprenant cela.
Créant ainsi un début de dialogue en langage originel, qui n'aurait pas besoin
d'être péniblement appris, mais dont le sens reviendrait tout seul, comme on se souvient tout à coup, avec joie, d'une chose toute simple, enfouie en soi,
en se disant " Ah mais oui mais c'est bien sûr !"

Gabriel

___________

Note de Luc : J’avais posé une question à Anne-Sophie, mon amie,
suite à cette découverte de la vidéo en question,
lui disant que Gabriel m’expliquait que ces modélisations des sons
étaient des mots d’Amour (ce qu’il a exprimé ensuite dans le message
qui précède en disant que le J’aime s’exprime par là).
Anne-Sophie, férue de Mathématiques, m’avait alors dit,
faisant allusion à ces figures géométriques,
que les mathématiques étaient partout même dans l’amour.
Je lui avais répondu, faisant référence à un message plus ancien reçu à ce sujet,
que les scientifiques n’intégraient pas le mot amour dans leurs équations
et que tant qu’ils ne le feraient pas, il manquerait l’essentiel aux mathématiques.
Anne-Sophie a alors reçu ce message de Gabriel, à peu près dans le même laps de temps où je recevais
celui que je viens de transcrire ici.

___________

Le mot amour n’est pas de l’amour, c’est un mot.

Il n’y a pas de signe amour en mathématiques parce que les mathématiques ne sont
qu’un langage de modélisation, et le plus universel qui soit :
une équation s’écrit de la même manière quelle que soit la langue.
Les mathématiques sont partout, l’amour aussi. Les mathématiques modélisent,
l’amour énergise. Lorsque tu communiques avec quelqu’un autrement
que par des mots oralement exprimés, la forme de ce que tu lui envoies
pourrait être modélisée par une fonction mathématique.

Mais le plus important, c’est que la forme d’énergie utilisée qui
fait que ce que tu exprimes parvient à l’autre, c’est l’amour.

Gabriel, par Anne-Sophie

Table des messanges