Le conseil de Jésus

Voici mon conseil :

Laissez tout de suite tomber la haine, la colère, la vindicte, le souhait de vengeance, car rien de tout cela, je dis bien rien, n'existe au paradis, ni dans les jardins de mon Père, ni dans les autres jardins.

Vous ne trouverez personne, ni au ciel, ni sur le chemin du ciel, pour appuyer vos souhaits de justice quand ils s'accompagneront d'une quelconque forme de haine ou de colère. Vous ne trouverez pas votre vengeance au ciel.

Vous ne trouverez pas une once de haine au ciel. Même pas une poussière.

Vous ne trouverez personne au ciel pour vous dire « Tu as raison, cet être dont tu parles est une ordure. »

Mais vous entendrez, au ciel, des anges vous dire : « Cet être qui fait du mal n'entend pas la voix de l'Amour. Aide-le à l'entendre. »

Vous ne trouverez personne au ciel qui vous dise « Je ne t'aime pas. » Vous ne trouverez personne au ciel qui ne vous aime pas ET que vous n'aimiez pas. Même s'il s'agit de vos pires ennemis d'aujourd'hui.

Alors, oubliez tout de suite tout ce que vous vivez maintenant et qui ressemble à la colère, à la haine, la vindicte, la vengeance. Sans cela, vous ne ferez jamais votre paradis sur terre.

Sans cela, vous allez vers le Rien.

Jésus

-----

Anne-Sophie : Suite à ce message de Jésus, une question m'a titillée, à laquelle je ne trouvais pas de réponse. Jusqu'à ce que l'âme de Jésus me la donne. Ma question était : si la colère n'existe pas au ciel, comment se fait-il que j'aie parfois ressenti celle du Père, si violemment que j'en ai été vraiment impressionné, remué ? Ai-je ressenti, à ce moment-là, des EBA plutôt que le Père ?

-----

La colère du Père existe, et tu ne t'es pas trompée de colère. Lui non plus. Car la colère est la bienvenue lorsque est légitime. Qui n'aurait pas été en colère contre Hitler, du temps de son apogée, sinon ses alliés ? La colère que tu perçois, c'est bien celle du Père, mais celle de sa part incarnée. Le Père est en tout ce qui EST, en chacun de vous, dans les animaux, et la terre aussi. Donc, il est en partie incarné, et en partie au ciel. Comme vous. Sa part du ciel ne peut être en colère, car la colère n'existe pas au ciel. Mais sa part incarnée peut rugir de colère, et cela se sent dans le vent, dans la terre qui bouillonne, et dans vos cœurs lorsque vous l'entendez et le reconnaissez. Sa colère est digne et justifiée, argumentée, elle vient de vos haines. Car si le Père peut être en colère dans sa part incarnée, il ne peut aller dans la haine de la même manière que vous. Il ressent tout ce que vous vivez, c'est pour cela qu'il vous connaît si bien, ce n'est pas seulement parce qu'il vous a créés, c'est parce qu'il vous vit. Et il a en même temps le recul, parce que sa conscience est infiniment plus étendue que la vôtre. Ce qui n'empêche pas de se rebeller contre les maux que vous vous infligez. Contrairement à ce que vous dites, Dieu n'a pas cessé d'agir. Il vous le prouve chaque jour. Si vous vous mettiez à l'entendre pour ce qu'Il est, vous avanceriez plus vite. Le corps du Père peut être en colère tout en étant en paix complète au ciel, exactement comme tu peux être toi-même en colère, tout en sentant bien que ton âme n'en a pas une once, et qu'elle continue d'aimer ceux qui te font du mal. C'est de là que tu peux puiser la force et la possibilité d'aimer tes ennemis et adversaires, et les pardonner.

Jésus

Table des messanges