Le cœur et le porte-monnaie

Tous ces gens qui travaillent pour vous faire rêver à des choses si basses et inutiles pour l’esprit ! Il y a bien, parmi vous, des gens qui heureusement, s’élèvent là-contre. Et quand je dis s’élèvent, c’est aussi bien spirituellement que figurativement. Par exemple, quand vous recevez trop de pubs dans votre boîte aux lettres, vous pouvez mentionner que vous ne le souhaitez pas, et une loi vient vous aider à rendre votre refus officiel. Et respecté. Également, si vous avez été fiché par des entreprises qui se revendent votre adresse, vous pouvez écrire à celle qui vous envoie des courriers indésirables pour dire que vous voulez que cela cesse. En revanche, comme vous ne savez toujours pas traiter les choses à la source, lorsque vous achetez un objet, c’est à ce moment qu’on vous fiche, et qu’on peut revendre votre adresse. Et là, vous n'avez pas de case à cocher pour dire « Je ne veux pas qu'on me fiche et qu'on vende mon adresse ». Il faut bien, tout de même, que les autorités laissent au marketing une chance de vous toucher en masse, tout en édictant des lois qui semblent dire le contraire.

Il n’est pas permis de vous solliciter, certes. Mais il est permis de prendre votre adresse pour le faire à grande échelle.

Ah, là là…

Dites, croyez-vous qu’au ciel, il y ait des panneaux publicitaires quatre par trois ? Non, bien sûr ! L’idée vous semble saugrenue, et elle l’est complètement. Mais alors, pourquoi vous semble-t-elle justifiée sur la terre ?

Pourquoi ne voyez-vous pas que vous n’avez pas besoin d’argent, ni de commerce, pour exister, et que si on est suprêmement heureux au ciel, c’est entre autres parce qu’on n’a pas cela ?

Et si vous pouvez concevoir que l’on peut exister et être plus heureux sans tout cela, ne pouvez-vous pas concevoir que pour être heureux, comme vous y aspirez tous, il y a des choses qu’il faut éliminer de votre vie ?

Aujourd’hui, la distraction principale de beaucoup de gens, c’est de faire les magasins et les courses. Pour se prouver que quand on a du pouvoir d’achat, on est quelqu’un.

De ce fait, quelqu’un qui n’a pas beaucoup de pouvoir d’achat est un être inférieur. Mais n’a-t-il pas autant d’amour que vous dans le cœur ? Qui êtes-vous pour cracher dessus ou le rejeter ?

Tant que vous confondrez le cœur avec le porte-monnaie, vous souffrirez d’une terrible pauvreté en amour.

Vous ne pouvez pas avoir deux maîtres : l’Amour et l’argent.

Ils sont totalement inconciliables, comme le feu et l’eau.

Marie

Table des messanges