L’eau bénite

Jacques Brel, tout athée qu’il était en apparence, a dit et dit encore, beaucoup de choses très vraies, et utiles pour votre compréhension du monde, et de l’autre monde. Dans sa chanson Les bigotes, il dit qu’il ne faut pas confondre l’amour et l’eau bénite. C’est dire si les rites sont éloignés du bon chemin. L’acte de bénir est un acte d’homme sur la terre, et il n’est nullement dit que nous bénirons aveuglément n’importe quoi (la matière ne se bénit pas), ni que nous serons enclins à entériner l’acte de n’importe quelle personne qui bénirait, parce que sa façon de le faire aurait été dans les formes, et aurait suivi un dogme correctement. Nous bénissons les âmes, et c’est comme un baiser que vous donneriez à votre enfant. Embrasseriez-vous de l’eau pour la rendre meilleure ? Symboliquement, cela pourrait être fait, mais cela ne la rendrait pas effectivement meilleure, ce ne serait que subjectif.

Ne perdez pas cela de vue, car vous croyez pouvoir élever votre esprit vers Dieu avec des rites en utilisant la matière, et ce n’est pas le cas en vérité.

Marie

Table des messanges