La terre hospitalière ?

Imane me raconte et pose une question :

J'ai repensé au message de Marie sur la terre. Et il est vrai que quand j'étais enfant j'avais bien plus de respect pour mère nature que maintenant. J'avais bien plus conscience de ses cadeaux.

Question : est ce que la terre peut, en fonction d’où tu trouves, t'accepter plus à un endroit qu'à un autre ?

Ce qui me fait pensé à un rendez vous avec une personne qui est canal et qui m'avait dit que l'île de la réunion m'accueillerait. Genre une sorte de connexions sur l'île qui me permettrait de grandir.

Bon j'ai laissé ses prédictions aux oubliettes. Mais d'où ma question.

Luc : ce qui est certain, c’est qu’il y a des endroits dont on rêve. Mais la réalité ne correspond pas toujours. C’est aussi que nous avons des endroits où nous nous sentons mieux qu’ailleurs. Que ce soit « chez nous » (le lieu où nous vivons, où nous sommes né) ou pas. Personnellement, je ne sais pas ce qu’il en est et pour l’instant, je n’ai pas de réponse de Marie. Mais elle viendra probablement. Si j’écris quand même, c’est pour ajouter ainsi mon grain de sel à ta question, et c’est également pour dire ceci : Il n’y a pas de gens qui sont « canal ». En tout cas, pas plus que les autres, parce que nous sommes tous « canal », dès que nous pouvons avoir une intuition, car l’intuition, c’est recevoir d’un ange ou de son J’aime. Nous sommes tous médiums, nous sommes tous canal, nous le travaillons ou pas.

Dire « Je suis canal » c’est dire « J’ai quelque chose que tu n’as pas ». Parce que, consciemment ou pas, poussé par d’autres ou pas, on a envie de se positionner au-dessus, parce qu’on ne s’aime pas assez et on voudrait que les autres, en acceptant que nous nous placions plus haut qu’eux, signifient par là que nous avons une valeur. Laquelle nous permet, illusoirement et momentanément, de croire que nous nous aimons, alors que ce n’est que de l’orgueil. Un « canal » qui te dirait « je reçois ça, et tu peux aussi, donc, pose ta question et tu la recevras sans nécessairement passer par moi, ce serait très différent.

Tu es « canal, », Imane, bien plus que cette personne, et tout le monde le peut. Il suffit de le vouloir et d’oser, d’accepter de recevoir soi même les réponses. Ce n’est pas difficile, quand on sait que la grande majorité des réponses vient de notre J’aime, et que notre J’aime, c’est nous.

Tiens, tout simplement, peut être que si Marie ne répond pas, c’est pour que toi, tu entendes la réponse à ta question d’aujourd’hui. Et que tu nous la donnes. Ca, ce serait bien la manière de faire de Marie. Non ?

Pour des raisons pratiques, la suite est sur le forum cielapeute, meme titre que cette page, dans la rubrique "dialogue avec votre ange".

Table des messanges