L’ascension spirituelle-28 juin 2010

Une personne demande à Marie si elle a été criminelle dans une vie passée, et si, spirituellement, elle a pu redescendre.

Quand l’heure du bilan arrive, nous ne descendons jamais, spirituellement. Ce n'est pas possible. Nous pouvons, au pire, stagner.

Quand nous naissons, il nous faut tout réapprendre, vraiment tout. Les enfants qui naissent en sachant parler et courir le cent mètres sont plutôt rares... lol

Les enfants naissent tous en entendant et en voyant les âmes et les anges, c'est pourquoi, quand ils nous regardent, ils regardent souvent à l'endroit où se trouve notre lumière, et ce n'est pas dans nos yeux. C'est ailleurs.

Nous oublions donc comment entendre, comme nous oublions comment nager, alors que bébé, nous savons le faire.

Entendre et voir les âmes revient au moment où nous en avons besoin, où ce sera utile pour notre élévation. Alors, pendant un temps, nous pouvons effectivement avoir descendu des marches, parce qu'il nous faut réapprendre. Mais notre âme, elle, n'est pas au niveau que nous croyons, elle est en haut, elle nous invite à monter les marches.

En fait, elle se place sur la marche que nous visons pour nous donner envie de monter. Alors, si nous ne le faisons pas, elle revient là où elle était. En ce sens, on peut dire qu'une âme descend temporairement, oui, mais, une fois la vie terrestre terminée, jamais en dessous de ce qu'elle était avant. Si nous nous conduisons plus mal que prévu, oui, nous descendons, mais au moment de passer de l'autre côté, nous rejoignons notre âme, au point d'où nous sommes partis, en nous incarnant. Et nous avons stagné.

Non, tu n'as pas été criminelle, c'est un eba qui te le dit, mais comme tout le monde, tu as fait des erreurs. Après, si tu t'aimes, tu te les pardonnes, et tu vises encore plus haut que dans la vie que tu viens de passer. Tu peux aussi te les pardonner de ton vivant, et tu peux aussi monter plus haut que ce que ton âme visait.

La notion de karma est un gros mot pour les anges. Nous ne payons pas ce que nous avons fait de mal, nous le réparons, et cela ne peut sûrement pas se faire en souffrant davantage, et donc, en comprenant encore moins les bienfaits qu'il y a en s'incarnant. De même que les anges ne punissent pas, l'âme ne punit pas, lorsqu'on monte au ciel.

Mais lorsqu'on est eba acquis, c'est-à-dire qu'on n'accepte pas de voir le ciel, ni d'y aller, alors, on ne rejoint pas son âme, on erre, et on ne se réincarne pas. On cherche donc à faire porter ses poids à d'autres personnes, incarnées de préférence. Parce que les âmes non incarnées savent ce qui se passe et se laissent moins facilement faire, une fois qu'elles ont un peu d'expérience de ce qui se passe dans l'autre monde.

L'esprit se punit, en devenant eba. Parce qu'il est encore imprégné de ce qu'il a vécu sur la terre. C'est pour cela que si, incarnés, vous faites beaucoup de lumière, bien plus que ce qui est commun, ils tournent la tête vers vous, et comme vous êtes en haut de l'escalier par rapport à eux, ils voient le ciel. Et là, ils y vont. Plus vous donnez d'amour, plus vous libérez d'eba, sans vous en rendre compte.

Il faut apprendre à entendre et voir à nouveau, et comme c'est un chemin long, et pas toujours facile, cela met votre foi à l'épreuve. Quand vous réussissez, vous n'avez plus besoin de preuves, car votre foi vous suffit.

Marie.

Table des messanges