La personnalisation de groupe-23 avril 2010

Vous qui êtes si farouchement individualistes, et qui pensez que vous avez votre liberté dès lors que, par exemple, vous pouvez acheter ce que vous voulez, vous êtes-vous posé les bonnes questions ?

Vous pensez agir par vous-même, mais votre vie est réglée sur des actes communs. Vous vous levez, vous mangez tous quasiment aux mêmes heures quand vous êtes dans le même fuseau horaire. Vous allez au cinéma en lisant les critiques pour savoir si vous verrez un bon film, mais, ce faisant, vous suivez un courant qui n’est pas le vôtre. Vous achetez ce qu’on vous dit d’acheter, en réalité. Ce qui est à la mode. C'est-à-dire ce qui n’est évidemment pas dans votre individualité, mais dans un flux de groupe. Et c’est cela, être indépendant ?

Hier, j’ai reçu un E-mail me disant « Personnalisez votre clé USB ».Ceci me donne l’illusion, si je moutonne en suivant cette idée, que je vais pouvoir faire acte d’individualité, me rendre spécial, comme lorsque je fonce au magasin lorsque je suis amateur de tuning et que je défigure ma voiture ( c’est une image, heureusement, je ne tune pas ma voiture). Mais en réalité, je ne fais aucunement acte individuel, et cela se voit au fait que le mail est groupé, qu’il s’adresse au plus grand nombre de clients possible.

Si nous sommes deux à faire un réel acte individuel, nous sommes déjà un de trop.

Vous luttez contre le concept de regroupement d’amour, de liens qui se tisseraient de la façon apparemment la plus mièvre possible, car vous avez peur d’être manipulés. Mais vous l’êtes complètement, et sans arrêt. Réfléchissez bien. Cherchez dans votre mémoire le ou les derniers actes réellement individuels que vous avez faits ces jours passés. Si vous en trouvez, vous verrez qu’il s’agit le plus souvent d’actes de création. De lien humain. De reconnaissance des différences dans l’amour.

Si vous vous unissez dans un flux d’amour, sans vous débattre contre une hypothétique manipulation, alors, en vous aimant, et en aimant autrui, vous pourrez prendre confiance en vous, et créer ce qui vous est particulier. Et personnaliser autre chose que votre clé USB. Ou alors, en collant dessus une plume d’aigle, que vous aurez trouvée dans la forêt, par exemple. Mais pas en achetant ce qu’on vous dit d’acheter. Comprenez-vous la différence ? Elle réside dans la vraie liberté, le fait d’oser créer quelque chose à vous, que Dieu attend que vous inventiez, au lieu de vous engoncer dans des règles stupides que vous énoncez vous-mêmes et qui vous mettent dans un carcan.

Dieu n’a pas fait des millions d’êtres pour qu’ils fassent tous la même chose. Où serait l’intérêt ? Il pouvait se contenter, alors, de faire une seule chose, et d’être Lui Seul.

Pensez bien à ce que vous ferez de personnel et de beau. De vraiment à vous. Et vous verrez que cela profitera toujours, directement ou non, au bonheur d’autrui, pour peu que vous transmettiez votre bien-être.

Pensez à ce que vous faites d’unique et de lumineux. Car c’est de cela que vous serez fiers, lorsque vous arriverez au ciel. Vous vous étonnerez vous-mêmes !

Luc, en osmose avec Marie

Table des messanges