La corde d’argent

Une personne demande à Marie si la corde d'argent existe. c'est une corde qu'on est censé voir lorsqu'on va quitter son corps et la vie, et on dit que la matérialiser aide a se séparer du corps.

-----

La corde d'argent. On dirait un bijou n'est-ce pas ? C'est votre âme qui est un bijou, et le lien qui l'unit a votre esprit, puis à votre corps, n'est pas un bijou, n'est pas une corde, c'est un ensemble, comme vous mettriez ensemble des aimants. Une force. la force de votre volonté.

Il n'y a de corde que si vous la matérialisez dans votre esprit, c'est plutôt une phrase de poète.

Votre âme est lumière, et peut donc paraître "d'argent", ce qui se sépare de votre corps, c'est l'âme qui est contenue dans l'esprit, il peut donc sembler que des filaments, tout au plus, s'en détachent, mais cela, c'est lorsque vous êtes encore trop attiré par la matière pour vous libérer tout à fait.

Parler de corde d'argent, c'est faire une image qui semble jolie, mais c'est vous freiner dans votre libération, car c'est rattacher cet évènement à quelque chose, à de la matière. Or, ce qui s'en va de votre corps est tout sauf matière.

Avec ce mot de corde, on vous donne un cadre bien matériel, ce qui vous empêche d'accepter facilement que vous puissiez être totalement autre qu'une chose, si loin de toute chose, alors que vous l'êtes en vérité, mais que vous ne le voyez pas quand vous êtes incarné. Il vaut mieux dire que votre âme s'envole, libre de tout. C'est poétique aussi, et il n'y a pas d'objet.

Pour les trois jours, c'est encore un rite en puissance. Il y a des gens qui partent de suite, d'autres plus tard. Mais ce qui est sûr, c'est que la plupart du temps, un esprit qui est monté au ciel ne revient pas de suite, à moins qu'il ait des choses importantes à vous dire, ou que nous lui demandions de le faire dans un but d'élévation des esprits, ou que nous vous le montrions sur le chemin du ciel.

Pourquoi dis-je un rite en puissance ? Parce que c'est à partir de là qu'on peut imaginer un rite, qui durerait trois jours, pendant lequel on ressasserait les mêmes choses écrites à des personnes qui en réalité n'auraient plus de lien avec leur corps, ou à des personnes qui voudraient bien monter, mais qui n'y arriveraient, pas, parce que vous les retiendriez en leur parlant, et ils ne verraient pas le ciel. Le ciel, dans ce cas, se limite au plafond de l'église ou du temple, comme pour la plupart des vivants, ce qui fait que certaines de ces personnes, finalement, restent bloquées très longtemps, des jours, des semaines, des mois, des années.

Laissez les âmes monter selon leurs vœux, laissez les partir comme elles l'entendent, et vous leur rendrez un immense service.

Marie

Table des messanges