La communion

Sur l’image de la Cène, vous avez plaqué celle de l’hostie, alors qu’il fallait retenir celle du groupe, de la réunion. La communion est une réunion. L’acte de communion, c’est tout acte de réunion d’où émane de l’amour. Il n’est pas besoin d’en faire une cérémonie de première communion, ni de grande communion, avec un cadeau à la clé. Faire un cadeau à un enfant pour cela, c’est lui donner une récompense s’il fait ce qu’on lui dit, même s’il ne le comprend pas, et ce n’est pas lui montrer la lumière, c’est au contraire lier le matériel au spirituel, il n’y a rien de plus antinomique.

L’enfant verra le cadeau avant de voir l’intérêt de la réunion. Les gens ne viennent pas communier avec lui, mais demandent à l’enfant de rentrer dans une norme, dans un rite.

Un rite est une chose infiniment éloignée de l’amour.

Faites plutôt une réunion, avec une famille, des amis, et que tous se tournent vers le ciel, naturellement, que tous brillent par leur amour et montrent l’exemple à l’enfant. Vous aurez fait une immense communion. Ce sera un cadeau qui durera toute la vie, et que l’enfant emmènera au ciel bien plus sûrement qu’une gourmette ou une montre.

Marie

-----

Lors de la communion à l’église, vous ne communiez pas le moins de monde, à part avec une hostie. Qui n’a pas d’âme. L’âme est en vous. La véritable communion, dans l’église et en dehors, c’est le partage de l’amour, le partage des joies, des peines, des chansons, des idées constructrices.

Pourquoi, dans l’église, lire et relire toujours les mêmes passages de textes dont vous n’avez manifestement pas compris le sens profond, pour la plupart ? Pourquoi, quand il s’agirait de vous unir, de vous donner des mots d’amour ? De vraiment parler et écouter quelque chose de neuf, et de vrai ?

Voyez-vous dans le métro, voyez-vous dans un séjour de thalassothérapie, et voyez-vous dans l’église, vous ne communiquez et ne communiez pas plus dans un cas ou dans l’autre. Et à la sortie de l’église, alors là, c’est encore pire !

Il n’y a quasiment plus rien.

Croyez vous que les anges ont envie de voir cela ?

De vous aider à le faire ?

Non. Pas du tout.

Ils ont envie de vous voir aimer.

Vous avez toute la vie pour le faire, et la vie, c’est très court.

Alors, faites-le, vous êtes venus sur terre pour cela.

Marie

Table des messanges