Je suis Marie, mère de toutes les mères, de tous les enfants,
de tous ceux qui, grands ou petits pêcheurs,
futurs anges ou déjà saints, grandissent,
vieillissent, meurent et renaissent sur la Terre.

Pour qui veut bien me voir
et répondre ainsi à l'inspiration de sa propre prière,
je suis Marie la consolatrice, la câline,
la fraîche et toujours pimpante,
mais aussi toute compassion aux heures graves.

Je suis celle qui connaît la lie de vos douleurs,
la ferveur de vos liesses,
et la douceur de vos tendresses.

Je suis Marie.

Table des messanges