Marie m'a demandé d'élaborer avec elle une méthode pour parler aux anges, et pour les entendre.
Cela prendra du temps, et sera établi pour que vous puissiez l'entendre vous-même, et d'autres anges.
Merci de votre patience.

________

Pour entendre les anges.

Pour nous, si vous cherchez à nous parler, vous êtes des îles affleurant la surface de la mer. Lorsque nous vous parlons, c'est comme des ondes dans l'eau. Si vous voulez les entendre, il faut que l'eau soit très calme autour de vous, sinon, nos ronds dans l'eau sont invisibles dans les vagues, et nous sommes obligés de jeter des rochers entiers au lieu de petits cailloux pour que vous nous entendiez. Cela représente une difficulté que nous ne pouvons pas toujours surmonter, par exemple lorsque vous souhaitez parler à une personne que vous voulez retrouver dans notre monde, et qui n'est pas nécessairement un esprit supérieur. Lorsque vous nous appelez au plus fort de la tempête, il y a moins de chances pour que vous puissiez écouter ce que nous avons à vous dire. Faites une mer étale, et nous serons plus à même de nous faire entendre de vous. Aussi, lorsque vous allez voir un médium, qui a appris, consciemment ou non, à faire cette mer étale, vos questions sont autant de vagues qui surgiraient sur nous au milieu d'une mer d'huile, et qui nous submergeraient. Voilà pourquoi il faut poser aussi peu de questions que possible. Nous verrons votre vérité, et nous vous en parlerons, sur ce que nous souhaitons vous dire.

Marie

________

Question d'une lectrice

Bonjour Luc,

Vous parlez des anges je sais que nous avons tous un ange protecteur, j'imagine que nous avons dès la conception cet ange qui nous guide. A-t-il un nom particulier, comment s'adresser à lui directement d'autant plus que nous sommes tous «médiums». Comment travailler cela?

________

Il faut pas mal de travail, ou il faut que votre ange gardien décide de se faire entendre de vous. Le plus simple est de lui demander «qui parle?».Lorsque vous avez une intuition. ne cherchez pas à tout prix la réponse, soyez détendue, et si ça vient plus tard, même dans vos rêves, même si c'est un signe seulement plutôt qu'une parole, alors, vous pourrez entamer le dialogue.

A quoi reconnaît-on un ange, dans l'enchevêtrement des pensées qui sont en nous? Quelles sont nos pensées à nous, et quelles sont les pensées qui nous viennent d'ailleurs? Il y a une chose facile à reconnaître, que tout le monde peut, a pu, expérimenter. Ce qui ne vient pas de nous, dans nos pensées, c'est, bien souvent, ce qui nous traverse deux fois (à moins que nous fassions exprès de penser plusieurs fois de suite la même chose, mais on s'en fatigue vite).

Si vous étiez l'ange gardien de quelqu'un, et si vous vouliez lui faire comprendre quelque chose, comment feriez-vous? Vous le lui diriez, n'est-ce pas? Mais s'il n'entend pas, s'il ne fait pas la différence, entre ce qu'il pense et ce que vous lui dites, vous le lui diriez deux fois. Et la deuxième fois, vous pourriez même ajouter un signal fort, comme on interpelle quelqu'un en lui disant «Eh!»

Votre ange agit aussi de cette façon.

Quand vous êtes traversé par une idée en vous disant que l'instant d'avant, vous y aviez déjà pensé, mais que vous n'aviez pas sorti cette idée du lot, vous pouvez comprendre que c'est un autre que vous qui pense et vous parle, et vous transmet cette idée.

Vous pouvez,grâce à cette précieuse indication, commencer à dialoguer avec votre ange. En aiguisant suffisamment votre acuité pour qu'un beau jour, il n'ait plus besoin de vous répéter les choses. Parce que c'est fatigant pour lui, si cela peut l'être pour vous.

Il ne faut pas oublier, au cours de cet apprentissage, de faire la différence entre ces pensées qui vous viennent de la droite, et qui sont celles de votre ange, et celles qui viennent de la gauche, qui sont issues des EBA, Esprits de Basse Ascension. C'est facile, de reconnaître la droite de sa gauche; Et vous devriez y arriver rapidement, pour peu que vous souhaitiez recevoir l'amour et repousser le rien.

Luc

Table des messanges