Déclaration d'amour de Marie pour nous-Messange assez ancien

Cette déclaration n'est pas d'aujourd'hui, mais il faut la remettre au goût du jour, car il s'agit réellement d'une déclaration d'amour, même si le sujet de départ ne parle pas de cela.

-----

Voici deux questions que j'aimerais poser à Marie.

Nous vivons dans un monde assez déstabilisant de terrorisme et de guerre pour le pouvoir et l'argent et il y a aussi de plus en plus de livres sur l'ésotérisme, le calendrier maya qui touche à sa fin, Telos, etc. Est-ce que Marie voudrait bien nous en parler aussi un peu et nous éclairer ?

Hélène

-----

Tout ce qui touche à sa fin, ce qui annonce la fin, donne des cauchemars. Vous avez encore beaucoup à faire, et il vous faut du courage. Alors, pourquoi le saper en lisant des livres qui donnent des cauchemars, ou qui sont si peu clairs que vous avez besoin d'éclaircissements après les avoir lus ? Lisez ce qui est en vous, c'est déjà beaucoup, car vous n'êtes pas le propriétaire d'une belle voiture et le PDG d'une entreprise qui marche, pour nous, vous n'êtes pas celui qui a un compte en banque bien garni, et qui s'attire ainsi le respect de ses concitoyens, vous n'êtes pas une femme charmante vêtue à la dernière mode et sachant séduire en un instant, vous êtes ceux qui marchent vers nous dans la boue, et qui arriveront, l'un après l'autre, vous êtes ceux que nous accueillons avec tant d'amour, et nous partageons le bonheur lorsque vous finissez le chemin, en allant, en osant aller jusqu'à nous. Vous êtes une île de connaissance, un lac de puissance, un feu de joie, vous ne savez même pas tout ce qu'il y a de beauté en vous. Vous rêvez devant une carte postale idyllique ? Vous êtes, en vérité, mieux que cela, bien mieux que cela, car vous êtes tout en même temps, le coquillage, le sable, le dattier, et c'est vous qui faites la lumière pour que les couleurs vivent. Pour que tout cela existe. Vous êtes nos paysages pensants, nos irisations sur l'eau, nos sourires de la lune, nuitamment ou par le soleil de plomb, vous êtes ceux que nous attendons, vous êtes ceux qui nous manquez, dans tous les sens du terme, lorsque vous croyez que nous n'existons pas, parce que nous sommes indéfectibles de vous. C'est vous qui nous avez créés, c'est nous qui l'avons fait pour vous aussi, et c'est ce qu'on crée, seulement, qui devient réalité, le reste n'est que rêve morne et gris, que brouillard sur la plaine, que fards et projecteurs.

Marie

Table des messanges