Croire et savoir

Jésus est venu faire des miracles pour vous apporter à ce moment et pour les siècles à venir, les preuves de ce qu'il avançait, c'est-à-dire l'existence d'un grand amour supérieur que vous appelez Dieu. A partir de ces miracles, de ces preuves, l'Église, la religion, ont tiré de tout cela un mot : croire.

Lorsque je vous présente un ballon de football, que vous ayez tous vos sens ou non, que vous soyez aveugles ou non, vous pouvez tenir ce ballon et vous rendre compte qu'il a la forme d'une sphère. A partir de cette prise de contact avec le ballon, dites-vous : « JE CROIS qu'il est rond » ou « JE SAIS qu'il est rond » ?

Les miracles de Jésus ont bel et bien existé.

Au lieu de dire, JE SAIS, l'Église a retenu JE CROIS, de ces miracles, qui étaient aussi évidents que la forme sphérique de mon ballon. Croire ne suffit donc pas : il faut savoir.

Et comment ne pas savoir, si je vous répète que Dieu est la part d'amour qui est en vous, et si vous savez ce que veut dire le mot amour ?

Si vous savez cela vous SAVEZ Dieu et vous ne faites pas seulement croire en lui.

Croire, c'est encore un mot qui me tarabuste sur un autre aspect, car si vous êtes Dieu, vous pouvez croire en vous. Vous pouvez croire en vos possibilités immenses, avoir foi en ce que vous êtes venus faire sur la Terre. Pourtant, aucun de vous ne croit suffisamment en lui pour se savoir capable de faire des miracles, chose que pourtant vous faites si souvent, dès lors que vous créez quelque chose de beau là où il n'y avait rien. Que pensez-vous de ceci : si vous ne voulez pas croire en vous, en plein, en entier, peut-être trouverez-vous le chemin d'y parvenir en vous disant que ce à quoi vous avez du mal à croire, vous pouvez tout simplement ne pas vous l'interdire. Si vous ne vous interdisez pas de croire en vous, vous finirez, non plus par vous croire seulement, mais par vous SAVOIR. Marie

-----

Il faut croire en soi

Il faut croire en soi, parce que lorsqu'on est incarné, c'est en définitive tout ce que l'on a. Et ce n'est déjà pas si mal !

Marie

-----

Un jour vous y croirez

Marie sait que tout ce qu’elle dit peut paraître difficile à croire, que tout cela semble idéaliste, pourtant, nous avons tous les moyens d’essayer ce chemin, et je suis sûr que nous serions tous heureux du résultat. Marie comprend notre incrédulité, mais elle dit :

Un jour, vous croirez tout cela, car vous le verrez tous, et vous serez aussi surpris qu’une tribu vivant depuis des millénaires dans la forêt, loin de la civilisation, inconnue des autres hommes, et découvrant subitement un avion ! Vous aurez un jour une sensation comparable, comme si vous découvriez le feu, qui vous crevait les yeux depuis mille ans. En attendant, il est normal que vous doutiez. Mais il serait bon d’ouvrir la porte un peu en avance, pour ne pas vivre cela comme une intrusion, pour vivre cela loin de la peur.

Marie

Table des messanges