Celui qui ne pardonne pas-2 décembre 2009

Celui qui ne pardonne pas, c’est celui qui ne se pardonne pas.

C’est celui qui souffre, et il souffre d’abord de ses propres erreurs. Combien de fois avez-vous vu des gens ne pas vous pardonner d’avoir fait ce qu’ils n’ont pas su faire ?

Combien de gens, malheureux en ménage, voient divorcer une autre personne, et lui en veulent profondément de se libérer d’un carcan dont ils n’ont même pas eu le courage de se défaire, dans le cas où leur mariage est une souffrance ?

Combien de petits chefs se vengent de leur insuccès au lit ou en affaires, ou même en talents, en écrasant leurs subordonnés ?

Et c’est sur vos propres manquements que vous jugez autrui. C’est sur cela que vous vous basez.

Apprenez, urgemment, à vous demander pardon à vous-même. Vous verrez que c’est loin d’être stupide, et que ce n’est pas le plus difficile. Vous verrez que le plus dur, c’est de vous accorder à vous-même ce pardon.

Mais pour y parvenir totalement, il faudra avoir réussi toutes les étapes habituelles et indispensables d’un pardon entier. Le demander, l’obtenir et réparer ce qui aura besoin de l’être.

Voyez ce qu’est le pardon, sur ces pages, pour bien en saisir tout le sens et les immenses avantages.

Marie

Table des messanges