Au secours !- 24 octobre 2011

Il y a tous ceux qui souffrent de la faim, du froid, de la guerre, de la maladie, de la violence, de ne pas avoir de toit. Mais, bien plus important encore, il y a tous ceux qui souffrent du manque d’amour !

Au secours !

A ceux qui ont besoin d’amour, on apporte l’argent !

Au secours !

Celui qui ne s’aime pas n’aime pas les autres et contribue à la construction de l’enfer pour tous.

Au secours !

Personne n’a encore compris que trouver l’amour en soi et en autrui, c’est éradiquer tous les fléaux de la terre. Personne n’a encore compris que celui qui s’aime sans confondre amour et orgueil offre à son prochain les moyens de s’aimer à son tour.

Non, il n’y a pas de plus cruelle disette que celle de l’amour. Car celui qui aime offre un toit et la chaleur de son âtre, celui qui aime offre la pitance, celui qui aime ne fait pas la guerre.

Il est vital, urgentissime, considérable, d’aimer !

Marie.

Table des messanges