Apprenez à ne pas croire tout ce qu'on vous dit-2005

Apprenez à ne pas croire tout ce qu'on vous dit, et ouvrez les yeux. Commencez par ne pas vous laisser manipuler par le marketing, qui est le début, la pierre d'achoppement sur laquelle ceux qui ont le pouvoir s'appuient pour en abuser. Ayez l'esprit critique, et demandez-vous toujours, lorsqu'il y a une proposition quelconque : où est l'amour dans tout ça, et est-ce que quelqu'un va pouvoir en profiter matériellement. Un exemple : le Téléthon. Évidemment, au départ, l'idée est généreuse, mais comme toutes les bonnes idées, elles valent de l'or, et rapidement, ceux qui peuvent en récolter ne s'en privent pas. A qui profite, en premier lieu, et pour la plus grosse part, cette action ? A la télévision. En effet, si le Téléthon fait appel à des bénévoles, elle ne l’est pas, elle, pendant la diffusion de cette manifestation, tout le monde continue à être payé, à la télévision, et les annonceurs se précipitent pour payer leur pub. Un autre exemple : après le tsunami d'Asie, des opérateurs téléphoniques ont proposé d'envoyer un SMS « ASIE », avec à la clé, à chaque SMS, l'envoi d'un euro aux organisations humanitaires. Mais en faisant cela, vous payiez tout de même le coût du SMS aux opérateurs, en sus. Faire appel à votre générosité, avec les moyens qui marchent le mieux, et en augmentant le chiffre d'affaires, voilà le hic. Où sont vos yeux, à ce moment-là ? C'est toujours sur ce qui « marche » le mieux que ce système fonctionne. C'est donc, en prime abord, du marketing qu'il faut se méfier, car c'est par lui que vous apprenez à ne pas penser par vous-mêmes, et à avaler ce qu'il « faut » avaler. Les chanteurs, ensuite, se sont mobilisés pour l'Asie. Dites-moi, est-il besoin qu'on vous convainque davantage, après avoir vu les images du tsunami ? Est-il besoin de pub ? Est-il besoin d'un CD et de son marketing, qui mobilise tout un réseau engendrant des frais ? C'est un trou dans lequel votre aide disparaît, et ceux qui sont au fond de ce trou ne sont pas des gens qui nécessitent votre aide. Posez-vous la question de savoir qui obtient des avantages matériels, avec ces agissements, car avantages matériels il y a.

Vous pouvez donner autrement.

Je finirai par cette image qui me fait sourire : les statuettes de moi, aux endroits où je suis soi-disant apparue. Qui les fabrique ? Qui les vend ? Et dans le cas ou les fonds sont « promis » aux nécessiteux, pourquoi ne pas donner directement, sans acheter une statuette, qui coûte inévitablement quelque chose pour la fabriquer ? Croyez-vous que le fruit des ventes va là où vous seriez en droit de l'attendre ? Touché-je des royalties ? Et quand bien même j'en toucherais, qu'en ferais-je ? Et d'ailleurs, où ont-ils pris le modèle ?

Je vous le dis, je ne suis pas celle que vous croyez quand vous achetez ma statuette !

Souriez, sourions ensemble du marketing, et détournez le regard des lumières sublimées, ne soyez pas attiré par tout ce qui brille, mais par la lumière vraie, pure et intense de l'amour qui est en vous.

Marie

Table des messanges