Aller vers la lumière

Vous qui marchez dans le noir, n’ayez pas peur d’avancer vers la lumière, car dans ce cas, là où vous allez, il n’y a pas de vide. Mais si vous ne faites rien, cela revient à reculer, et le sol se dérobe sous vos pas. En avançant, vous construisez le chemin tel un ruban ; n’en sortez pas. Ne cherchez pas à récupérer de vieux chiffons, fabriquez la suite du ruban, faites du tissu neuf.

Faites quelque chose de beau, nous vous verrons de loin, comme sur la terre vous admirez un tableau de Monet.

Effleurez de vos doigts la vérité première, enlevez-en la poussière, et faites-la briller dans la nuit.

Mon conseil du jour, de la semaine du mois, de l'éternité à venir :

ne soyez plus tendus vers la lumière, soyez détendus vers la lumière.

Marie

Table des messanges