Marie invente un jeu télévisé-20 novembre 2008

Luc,

Merci pour les réponses, je vais finir par croire que Marie a réponse à tout ! Elle ferait une bonne candidate pour un de ces jeux télévisés qu'elle semble apprécier par-dessus tout... J'aimerais bien savoir comment nos amis du Ciel connaissent toutes ces réponses, si c'est une « super-intuition » qui les guide ou s'il existe une gigantesque base de données à laquelle ils ont accès...

Très sincèrement, je ne pense pas être plus sagace que d'autres, peut-être plus curieux.

J'ai d'ailleurs beaucoup d'autres questions pour Marie, qui risque peut-être de se lasser (« Encore lui... »)

Amitiés,

Philippe

-----

Cher Philippe,

Il n'y a heureusement pas de buzzer au ciel, sinon tu aurais eu les oreilles vrillées, et tout faux dans ce que tu dis là !

Nous n'avons pas de base de données, nous sommes au ciel, et nous voyons tout ce que vous vivez, dans le détail comme dans la globalité.

Les anges sont indépendants, mais en même temps ils sont un tout. Comme vous avez chacun un ange gardien, et que l'ange vous connaît entièrement, même dans ce que vous ne savez pas, nous avons accès à tout, séparément, mais aussi dans l'ensemble puisque la lumière des anges se rejoint.

Tu aurais encore eu faux pour la question de me lasser. Je ne me suis jamais lassée de l'amour et ce n'est pas demain la veille !

En revanche, tu aurais marqué une espèce de point en disant que j'apprécie par-dessus tout les jeux télévisés ! Question pour un champion, Qui veut gagner des millions ?, mais c'est un peu frustrant parce que je connais toutes les réponses. Donc cela finit par me « lasser » terriblement, comme tu dis. J'adore Les feux de l'amour, mais seulement le titre. Ce qui fait que je ne perds pas de temps à regarder les épisodes !

Je t'embrasse.

Marie

PS : Quand est-ce qu'on joue, toi et moi, à « Qui veut entendre Marie » ?

-----

Même jour, quelques minutes plus tard

Message de Fabienne :

Bonjour Luc,

(...) j'ai quand même une petite question/réflexion à vous poser, voilà, quand on pose une question à Marie, elle ne nous « connaît » pas, mais elle répond juste, alors je me demandais comment elle fait tout simplement pour comprendre et répondre aussi juste sans qu'on soit près de vous, sans vraiment nous voir physiquement ?

Est-ce que vous pouvez me dire comment vous communiquez avec elle ? Si c’est par écriture, ou vous l'entendez comme une personne incarnée ?

Merci beaucoup pour vos Lumières !!

Fabienne

Bonjour Fabienne

Pour la première partie de votre question, Philippe a posé une autre question, dont la réponse, postée ici, vous aura éclairée. Quel « hasard », n'est-ce pas ? Mais si vous avez d'autres questions là-dessus, n'hésitez pas.

Pour ce qui est de comment savoir l'entendre, comme elle est ici et partout, c'est comme un « réverbère » dans le noir, l'entendre, c'est facile, parce que c'est comme voir le réverbère, qui crève les yeux.

Vous pouvez donc, tout comme moi, tout comme d'autres qui l'ont montré ici, voir la lumière, donc entendre Marie.

Pour ce qui est de la façon exacte de la recevoir : parfois, ce sont des mots et des phrases complètes, parfois, des concepts qu'elle me livre d'un coup, et qu'il faut que je développe (nous appelons cela du « zippé »), parfois, ce sont des ressentis, des images, aussi. Je ne l'entends pas, à de rares exceptions près, comme on entend un son qui traverse l'air, comme si nous parlions face à face vous et moi.

Toutefois, c'est arrivé plusieurs fois, et cela m'a toujours fait sursauter, ou beaucoup surpris. Et c'est arrivé avec d'autres, comme saint Michel. Lisez à ce sujet « La douceur de Saint Michel ».

Luc

-----

Même jour

Suite de l'échange avec Fabienne

Merci pour cet éclaircissement !

Je crois que je comprends bien comment ça se passe pour vous, car depuis l'âge de 18 ans on m'a demandé de procéder à l'écriture automatique et c’est sur le même principe, j'entends une voix dans ma tête et on prend possession de mon bras pour écrire, mais c’est très difficile de faire la part des choses entre un EBA et un être de Lumière. Alors j'ai arrêté car j'ai peur de dire des bêtises à ceux que je voudrais aider ! Disons que je le fais moins souvent !

Fabienne

-----

Tendre Fabienne,

Tu dis que tu entends une voix dans ta tête et qu’ensuite, on prend possession de ton bras. Quelles désagréables sensations, finalement...

Prendre possession… Jamais un ange ne prendra possession de toi ni d’une partie de toi, au contraire, il fera tout ce qu’il pourra pour que tu sois maîtresse de toi et de ton esprit. Il pourra aider ton bras à aller ici ou là, en te transmettant ses ondes lumineuses, voilà tout. La possession n’est pas du monde des anges, ni matériellement, ni spirituellement.

Ensuite, je te dirai avec amour : « Ils ont des yeux, et ils ne voient pas… ». Car tu ne vois pas l’essentiel, mais tu comprends confusément qu’il y a un problème, d’où ta légitime prudence. Vois-tu, l’écriture automatique est un travail de débutant. Pas du tout de jugement de valeur, ici, simplement un constat. Il est bon de débuter, mais il est encore mieux d’aller plus loin. Laisser un esprit guider ton bras, c’est, pour un ange, le B.A.-BA. Mais pour toi, cela débouche sur les EBA. Pourquoi ? Parce que tu ne contrôles pas grand-chose, et si tu ne contrôles pas grand-chose, tu t’exposes à être contrôlée, de même qu’à transmettre quelque chose que tu ne veux pas, dans l’essence profonde de ton âme, transmettre. Le travail d’un ange est aussi de t’apprendre à contrôler. Alors, il faut bien commencer, évidemment, et cela passe souvent par l’écriture automatique, qui, lorsqu’on entend les anges, devient un travail non seulement fastidieux mais inutile.

Relis-toi et vois : tu dis « j’entends une voix dans ma tête ». Ce qui prouve bien que tu es capable d’entendre. Donc, imagine le temps et l’énergie que tu gagnerais à ne plus laisser ton bras sans contrôle dans les mains d’un esprit dont tu n’es pas sûre de l’identité, imagine comme ce serait bon de seulement entendre et de retranscrire. Si tu avais cette audace, tu aurais naturellement aussi celle de demander à cette voix : « Qui es-tu ? ». Et avec un peu de temps et d’expérience, tu n’aurais plus de doute sur celui ou celle qui transmet. Tu sentirais la différence entre un EBA et un ange aussi sûrement que tu connais celle qui existe entre une soupe au lardons et du chocolat. Et tu t’apercevrais que tu peux entendre et transmettre les anges, ainsi que ta propre lumière intérieure, parce qu’elle pourrait enfin s’exprimer sans armure. Et sans la crainte de te tromper. Tu pourrais ainsi offrir, dans la paix et la certitude, l’aide que tu es venue apporter à autrui en venant sur la terre.

Imagine : que pourrions-nous nous dire, toutes les deux, si tu pouvais m’entendre ? Quel bonheur, n’est-ce pas ? Eh bien, en vérité je te le dis, tu peux m’entendre, aussi clairement et sûrement que Luc et les autres personnes qui sont en recherche ici, même celles qui ne se manifestent pas.

Tu peux m’entendre, et je ne prendrai pas possession de ton bras ni de ton esprit ni de ton âme. Tu auras trouvé, enfin, ce que tu cherches depuis si longtemps : ta lumière d’amour.

Marie

-----

Merci beaucoup, ça me redonne confiance !!

Et pour répondre à Marie, si je pouvais l'entendre, j'en aurais des trucs à lui dire, ça c'est sur !!! lol

Sans vouloir abuser, j'aimerais savoir ce que Vous (Marie et Luc) pensez de Amma ? Cette indienne qui donne tellement d'amour aux autres rien qu'en les serrant dans ses bras !

Merci

Fabienne

-----

Si tu avais foi en toi, tu pourrais m’entendre tout de suite. Et des trucs à me dire, tu en as, pour sûr, cependant je te signale affectueusement que tu es en train de me les dire.

Pour Amma, c’est au départ une intention louable, mais au risque de désacraliser ce que vous pensez faire de mieux, ou ce que vous voyez de mieux en autrui, il me faut revenir sur la vérité des choses. Ceci sans juger, mais en observant ce qui est accompli, comme vous pouvez le faire sans moi.

Serrer des gens contre son cœur, c’est éminemment bien. Mais quelle dégringolade si l’on ajoute la matière à ce qui devrait, dans le prolongement de l’acte, être un don total de soi.

Amma propose d’héberger des gens qui sont dans la recherche spirituelle, ou dans la peine, dans son château, et la note mensuelle est salée.

Pourquoi faire payer ? Les anges se font-ils payer ? Imaginez-vous Jésus faire payer les apôtres pour la multiplication des pains ? Imaginez-vous Jésus faisant la quête dans la foule après avoir dit ses paraboles ?

Voyez-vous Sœur Emmanuelle, ayant soigné un petit garçon souffrant dans sa chair et dans son âme, tendre la main pour réclamer un seul centime, par quelque truchement que ce soit ? A l’État, aux institutions, oui, mais pas à ceux à qui elle est venue en aide.

Aussi vrai que les marchands du temple avaient placé l’argent dans le lieu où il n’est pas du tout à sa place, la quête de l’argent n’a pas sa place dans une église, car vous ne pouvez pas aimer Dieu en même temps que l’argent. Et l’argent est la signature des EBA.

Ceux qui sont au service des anges ne se font pas payer, et c’est à cela qu’on les reconnaîtra, le moment venu.

Maintenant, il est toujours temps pour Amma, et pour tous ceux qui agissent ainsi sans savoir, de rétablir les choses.

Marie

-----

Merci de m'ouvrir les yeux, Marie !

Toute façon, je reste « fan » de sœur Emmanuelle...!! (sourire)

Fabienne

-----

Même jour, un peu plus tard, nouveau message de Marie

Je profite de cette explication pour vous donner de quoi réfléchir encore un petit peu.

Si l’on considère que ceux qui se font payer ont des frais, et qu’il faut bien les rembourser, si l’on considère que tout travail mérite salaire, et si l’on entérine la chose, alors, je me pose et je vous pose la question : que diriez-vous de cette idée, somme toute logique, que l’accès à ce site soit payant ? Il est facile d’installer un système de paiement par carte bleue ou virement, d’instaurer des abonnements… Oui, car Luc, pour transmettre « Les lumières de Marie », relayer vos questions, donner nos réponses, a besoin d’un logement, d’un abonnement Internet, d’un ordinateur. Quand il vous donne tout cela, il ne travaille pas, je veux dire, il prend cela sur son temps de travail normal, rémunéré, et il doit déborder sur la nuit, bien souvent. Connaissez-vous ses tarifs de nuit, dans sa spécialité ? Exorbitants !

Donc, oui, il me paraît tout à fait normal que Luc se fasse payer pour ce site, et suffisamment pour qu’il en vive confortablement, car il a bien mérité des anges, n’est-ce pas ?

Alors, voyons… Calculons… Non, vous ne voulez pas ? Pourquoi ?

Moi, je crois que ce n’est pas tellement parce que vous n’avez pas envie de débourser un peu d’argent. Je crois surtout que c’est parce que ce site extraordinaire est un miracle, dans le sens où vous pouvez enfin avoir une discussion avec les anges, obtenir les réponses vraies à des questions très importantes, et guérir de votre propre désamour. Je crois surtout que c’est grâce à cette gratuité que vous ouvrez votre esprit d’abord, et votre âme, votre cœur, ensuite. C’est grâce à cela qu’au lieu de vous demander, « Et si c’était vrai ? », vous pourrez un jour voir l’authenticité totale de ce qui s’y trouve, et dire « oui, c’est vrai. »

C’est grâce à cet exemple de don que vous pourrez comprendre que vous pouvez donner vous-mêmes.

Et que vous le ferez, avec l’aide des anges.

Alors, à combien, le statut de membre des lumières de Marie ? Hmm ?

Je vous aime, et c’est gratuit.

Marie

PS : Je finirai là pour aujourd'hui, car figurez-vous que Luc a du travail en retard !

-----

Moi, Marie, ce n'est pas la transcription qui me pèse, c'est le fait de te transmettre avec des fautes d’orthographe. Il en reste, je sais, chaque fois que je relis, je hausse les sourcils, parce que ça me gêne de laisser des coquilles dans tes lumières.

Alors, je pourrais demander à quelqu'un, un lecteur, une lectrice, de les corriger. Mais je n'aurais pas le temps, ensuite, de faire toutes les corrections. Mon travail est imparfait, mais je me rassérène avec une idée : comme les anges le disent si bien, pour moi aussi, « tout mon temps est à l'amour ».

Luc

-----

Alors il y a qu'une chose à dire : Amen à Marie et un grand MERCI pour ta disponibilité, Luc !!

(Entre nous : pour arriver jusqu'a ton site c’est pas évident !! Alors c’est comme un pèlerinage mais au bout c’est que du bonheur !!)

Bonne journée

A bientôt

Fabienne

Table des messanges